Un citoyen malien et un burkinabé ont péri dans un accident de la circulation survenu hier soir, samedi 26 septembre 2020, à Siguiri. Les motos que conduisaient les victimes sont entrées en collision avant de prendre feu. Les deux jeunes ont trouvé la mort et leurs ont été calcinés, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

 

Triste fin pour Siaka Kané, un jeune malien de 17 ans, et Aliou Kaboré, un burkinabé de 32 ans, qui vivaient tous les deux dans la préfecture aurifère de Siguiri, en Haute Guinée. Ce samedi, à 20 heures, l’un quittait le district de Doko centre pour se rendre dans celui de Tatakourou et l’autre faisait le sens inverse. En cours de route, leurs motos sont entrées en collision.

 

Après le violent choc, un produit chimique que l’un d’eux avait dans son sac a explosé. Les deux jeunes ont été brûlés avec leurs motos. Lorsque des passants sont arrivés sur les lieux, c’était déjà trop tard. Les corps des deux victimes et leurs motos étaient complètement carbonisés. Ils ont été inhumés ce dimanche matin dans la sous-préfecture de Doko.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin