Communiqué : Le FNDC félicite le courage et la détermination du peuple de Guinée et plus particulièrement la bravoure des citoyens de Conakry, Dubreka, Kolabouiyi, Boké, Boffa, Coyah, Tanéné, Maneah et Gomboya pour la réussite de cette journée de résistance citoyenne contre la candidature illégale d’Alpha Condé pour un troisième mandat.

Cependant, le FNDC condamne l’arrestation, aujourd’hui, de plus de 20 citoyens guinéens dont Oumar Sylla, le responsable de la mobilisation du FNDC. Le FNDC exige la libération immédiate et sans conditions de toutes ces personnes arrêtées, ainsi que des citoyens déjà arrêtés dans le passé.

Sans surprise, le FNDC déplore encore une répression sauvage des forces de défense et de sécurité qui ont usé des grenades lacrymogènes pour empêcher la résistance faisant ainsi plusieurs blessés parmi les manifestants.

Le FNDC rassure encore que rien n’arrêtera ce noble combat engagé contre le clan de mafieux qui dirige notre pays et qui dilapide nos ressources en maintenant les populations dans la misère tout en compromettant l’espoir d’une alternance démocratique.

Par ailleurs, le FNDC salue, ce jour, la déclaration conjointe des organisations et mouvements citoyens de la sous région qui alerte la communauté internationale en confirmant que « le maintien de Alpha Condé au pouvoir au-delà de ses deux mandats est une menace potentielle et imminente pour la paix et la stabilité en Guinée et dans la sous-région ».

Le FNDC invite le Peuple de Guinée à rester mobilisé pour la poursuite du combat contre le troisième mandat conformément aux annonces de date qui seront faites les prochaines heures par la coordination.

Ensemble unis et solidaires, nous vaincrons !

Conakry, le 29 septembre 2020

La coordination nationale du FNDC

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin