Colonel Moussa Condé, préfet de Siguiri

Les Guinéens célèbrent ce vendredi, 2 octobre 2020, le 62ème anniversaire de l’accession de leur pays à l’indépendance. Une indépendance proclamée le 2 octobre 1958, soit quatre jours après le référendum du 28 septembre, au cours duquel le peuple de Guinée a décidé de sortir de la domination française.

A Siguiri, cette fête nationale a été marquée par une cérémonie organisée à la place des martyrs de la ville. En compagnie du maire de la commune urbaine, des cadres préfectoraux et des forces de défense et de sécurité, le préfet a déposé une gerbe de fleurs sur les lieux.

Le colonel Moussa Condé a mis l’occasion à profit pour rendre un vibrant hommage à tous ceux qui ont mené la lutte ayant à l’indépendance de notre pays, en leur tête Ahmed Sékou Touré, qui fut le premier président de la République de Guinée.

Colonel Moussa Condé, préfet de Siguiri

« 2 octobre 1958-2 octobre 2020, cela fait aujourd’hui 62 ans jour pour jour depuis que le président Ahmed Sékou Touré, notre leader, notre libérateur, nous a donné notre indépendance. Qu’on le veuille ou pas, c’est lui qui nous a donné l’indépendance.

On ne peut pas parler de l’indépendance guinéenne sans parler ce grand homme qui a donné sa vie pour nous sauver, qui nous a libérés de la soumission française. Nous rendons également un hommage aux compagnons de l’indépendance, comme M’Balia Camara, Saïfoulaye Diallo et tant d’autres, qui ont combattu, mais qui sont restés dans l’anonymat », a déclaré le préfet.

A noter que cette fête nationale n’a pas connu un engouement cette année à Siguiri. Les attentions sont plus focalisées sur la campagne électorale en cours en prélude à la présidentielle du 18 octobre 2020.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin