Au lendemain de sa saisie par des agents de la douane, le camion transportant du matériel de campagne de l’UFDG a été libéré. Après une fouille effectuée par les services de sécurité de Labé, les autorités ont rendu le véhicule aux responsables de la formation politique, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

lieutenant-colonel Mamady Keïta, directeur régional de la douane à Labé

« Le camion a été libéré, parce que nous n’avons rien trouvé de compromettant dans le véhicule. Mais une fois encore, je voudrais réitérer aux uns et aux autres que c’était pour des raisons de sécurité que ce camion a été saisi. C’était pour sécuriser la cargaison de l’UFDG. Et, je précise que personne d’autre que moi n’a donné l’ordre. Même ma direction générale n’était pas informée. J’ai pris cette décision tout seul. Et, c’était pour sécuriser la cargaison de l’UFDG », a expliqué le lieutenant-colonel Mamady Keïta, directeur régional de la douane à Labé.

Madame Yacine Diallo, membre du bureau fédéral de l’UFDG à Labé

Madame Yacine Diallo, membre du bureau fédéral de l’UFDG à Labé, confirme la libération du camion. « Effectivement, ils nous ont rendu le camion. Donc, tout s’est finalement bien passé. Il n’y a que des t-shirts, des casquettes et des affiches de l’UFDG pour la campagne électorale dans ce camion. Le matériel est destiné à plusieurs villes, dont Dalaba, Siguiri jusqu’à Guéckédou. Donc, Labé n’a rien à voir avec ce matériel de campagne qui est arrivé », a précisé l’opposante.

A rappeler que Thianguel Bori, dans la préfecture de Lélouma, que ce camion, en provenance du Sénégal, a été saisi par la douane guinéenne. Il a été conduit au camp militaire Elhadj Oumar Tall de Labé, où il passé la nuit. Tôt ce vendredi, l’UFDG a publié un communiqué dans lequel le principal parti d’opposition du pays fustige et condamne cette décision des autorités, exigeant la libération immédiate du camion. Quelques heures après, le véhicule a été rendu aux responsables de la formation politique basés à Labé.

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin