Lieutenant colonel Mamdy Keita, directeur régional de la douane de Labé

Comme annoncé précédemment, un camion transportant du matériel de campagne de l’UFDG a été saisi dans la soirée d’hier, jeudi 1er octobre 2020, à Thianguel Bori, dans la préfecture de Lélouma. Le véhicule a été conduit au camp militaire Elhadj Oumar Tall de Labé. Interrogé ce vendredi par un correspondant local de Guineematin.com, le directeur régional de la douane de Labé a donné les raisons de cette saisie. Selon le lieutenant-colonel Mamady Keïta, les autorités veulent tout simplement fouiller le camion pour s’assurer qu’il ne contient aucun produit prohibé.

« Quand nous avons saisi ce camion, nous avons préféré le mettre dans un enclos au camp Elhadj Oumar Tall de Labé. Après le dépôt de la gerbe de fleurs à l’occasion de la fête de l’indépendance, nous allons partir avec des agents fouiller le camion pour voir s’il n’a y a pas d’autres choses prohibées dedans. Après cela, le camion sera remis aux ayant-droit. C’est dans le but de sécuriser le camion qu’il a été saisi.

Parce que vous-mêmes vous voyez que tous les véhicules qui rentrent à Labé au-delà de 18 heures sont immobilisés. Donc, le camion est mis dans un enclos, en la présence du chauffeur et des apprentis. Aucun matériel ne sera soustrait, mais notre travail c’est de s’assurer qu’il n’y a pas autre chose qui se cache à l’intérieur », a expliqué le responsable des services de douane dans la région de Labé.

De son côté, l’UFDG juge anormale et condamne la décision des autorités de conduire ce camion dans un camp militaire. Mamadou Aliou Sampiring Diallo, le secrétaire fédéral de la formation politique à Labé, souligne que le véhicule a été déplacé du lieu où il était initialement garé et conduit vers un endroit isolé. L’opposant ajoute que le chauffeur et les apprentis ont été également été chassés des lieux.

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin