Crimes politiques en Guinée : voici le rapport de l’ONG Tournons La Page

« Nous avons documenté 52 morts dont 51 civils et des dizaines de blessés graves. 82 arrestations arbitraires ont aussi été recensées. Face à cette situation, l’impunité demeure. C’est pourquoi, nous avons décidé, appuyé dans cette démarche par Me Elise Le Gall, d’adresser un signalement à la Cour Pénale Internationale afin qu’elle enquête sur des faits qui relèveraient de crimes contre l’humanité,notamment en vertu de l’acte constitutif premier -le meurtre- de l’art.7 du statut de la CPI », indique l’ONG Tournons La Page.

l’ONG Tournons La Page dit avoir travaillé pendant plusieurs mois sur le terrain, ici en Guinée, et à la coordination internationale, avant de publier aujourd’hui un rapport « documentant les nombreuses violations des droits humains commises par les Forces de Sécurité guinéennes depuis le lancement de la contestation d’un 3e mandat d’Alpha Condé ».

Guineematin.com vous propose, ci-dessous, ce rapport :

Rapport_Guinée_final_septembre_2020_web_04

SIGNALEMENT GUINÉE – CPI – CABINET LE GALL 30092020

Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS