Fodé Oussou à Wonkifong : « le bilan de Mr Alpha Condé est catastrophique… Kankan a basculé dans l’UFDG »

Comme annoncé précédemment, le vice-président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) a entamé ce mardi, 6 octobre 2020, une tournée dans la région de la Basse Côte, au compte de la campagne électorale pour le scrutin présidentiel du 18 octobre prochain. Et, c’est dans la sous-préfecture de Wonking (préfecture de Coyah) que Dr Fodé Oussou Fofana a tenu son premier meeting. Un meeting au cours duquel le directeur national de campagne de Cellou Dalein Diallo a titillé le RPG arc-en-ciel et fustigé le « bilan catastrophique » de dix années de la gouvernance du président Alpha Condé, rapporte l’envoyé spécial de Guineematin.com à Wonkifong.

C’est après la préfecture de Forékariah (où il a annulé son meeting) que le premier vice-président de l’UFDG est allé à la rencontre des populations de Wonkifong. Dans cette sous-préfecture de 18 183 électeurs, Dr Fodé Oussou Fofana a été accueilli par une foule de militants qui l’a conduit au terrain de football pour son meeting. Et, les populations ont profité de l’occasion pour assurer leur adhésion aux idéaux de l’UFDG et à son candidat, Cellou Dalein Diallo.

Ousmane Baldé, secrétaire général de l’UFDG à Wonkifong (Coyah)

« De nos jours, les citoyens de Wonkifong vivent dans une précarité très poussée. Les promesses tenues lors des élections précédentes ne sont pas respectées par le pouvoir en place (le RPG arc-en-ciel). Ici, il y a le manque d’infrastructures scolaires, le manque des lieux de prières, le manque de marchés, le manque d’eau potable pour la population. A cela, s’ajoute le mauvais état de la route entre Wonkifong-centre et Sogueya-Balaya. Face à cette situation douloureuse, la population de Wonkifong décide unanimement de rejoindre l’UFDG en votant massivement le 18 octobre pour le président Cellou Dalein Diallo qu’elle croit être le sauveur, pour que dès 2021, ce calvaire soit pour eux un souvenir », a indiqué Ousmane Baldé, le secrétaire général de l’UFDG à Wonkifong.

Soulagé de cette grandiose mobilisation qui symbolise la volonté des populations de Wonkifong à soutenir et accompagner l’UFDG pour une victoire à la présidentielle prochaine, Ibrahima Sory Diallo, le secrétaire fédéral de l’UFDG à Wonkifong a invité tout le monde à aller retirer leurs cartes d’électeurs. Ce responsable local de l’UFDG a demandé aux militants et sympathisants de la principale formation politique de Guinée à refuser la provocation.

Ibrahima Sory Diallo, Secrétaire fédéral de l’UFDG à Wonkifong

« La campagne électorale n’est pas une occasion pour faire la guerre. Même les aveugles voient aujourd’hui que c’est Elhadj Cellou Dalein Diallo que le peuple de Guinée veut pour Sekhoutoureya. Nos adversaires feront tout pour nous provoquer, refusez. Nous allons sanctionner monsieur Alpha Condé dans les urnes. Et, pour sanctionner Alpha Condé dans les urnes, vous devez prendre vos cartes d’électeurs. C’est le secret de notre victoire. Personnellement, je me demande ce que notre gouvernement a à dire à la population de Wonkifong, de Mangata et de Forécariah. Car, en 10 ans, il n’a rien fait pour les populations de ces localités », a dit le fédéral Ibrahima Sory Diallo.

Prenant la parole, le directeur national de campagne de l’UFDG s’est, sa part, réjoui de l’accueil qui lui a été réservé. Dr Fodé Oussou Fofana a ensuite donné aux militants massés au stade de Wonkifong les nouvelles sur la tournée de campagne de Cellou Dalein Diallo dans les autres régions du pays.

Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président de l’UFDG

« Je suis heureux de vous informer que notre président, Elhadj Cellou Dalein Diallo, a quitté Conakry hier. Il a été accueilli à Kindia, à Mamou. Il a tenu un meeting extraordinaire à Marela. Ce matin, il a mobilisé à Faranah. L’accueil qui lui a été réservé à Faranah et à Kissidougou n’a jamais été réservé à quelqu’un dans ce pays. Là où le Premier ministre, Kassory Fofana, et Claude Kory Kondiano (l’ancien président de l’Assemblée nationale) ont été incapables de mobiliser, le président de l’UFDG a été chaleureusement accueilli. il a fait le plein du stade de Kissidougou. Il va aller après en Forêt, il viendra en Haute Guinée… Croyez-moi, si hier Kankan, Siguiri, Kouroussa étaient les bastions du RPG arc-en-ciel, ça c’est terminé. Kankan a basculé dans l’UFDG », a-t-il indiqué.

Poursuivant son speech, le vice-président de l’UFDG a accusé le RPG arc-en-ciel de vouloir des affrontements communautaires en Guinée. Dr Fodé Oussou Fofana a aussi fustigé la gouvernance Alpha Condé, avant de galvaniser les militants de l’UFDG pour une victoire de Cellou Dalein Diallo.

« Nous nous sommes répartis les tâches. Le président Cellou Dalein Diallo est parti pour la Haute Guinée, la Forêt et pour la Moyenne Guinée. Je suis le directeur de campagne national. Il m’a fait confiance en 2010, il m’a fait confiance en 2015 et il m’a fait confiance en 2020. Il m’a dit de m’occuper de la Basse Côte puisqu’en 10 jours il ne peut pas faire tout ça. Je devais aller à Forécariah. J’ai quitté la maison pour aller à Forécariah, entre temps, les militants du RPG arc-en-ciel ont dit que c’est leur tour. Ils sont incapables de mobiliser, ils voulaient faire la bagarre. Les gens-là ont peur. Ils n’ont plus aucun argument. On doit faire une campagne civilisée. Moi, en tant que directeur national de campagne de l’UFDG, je ne veux pas la violence. Ce qu’ils souhaitent, c’est la violence. Ils veulent la provocation, ils veulent que les communautés s’affrontent. Ils veulent créer des problèmes comme ils l’ont créé en 2010. En tant que vice-président, directeur de campagne, j’ai appelé le parrain de Forécariah pour lui dire de me laisser rentrer parce que les gens là ont complètement perdu ; et, donc on ne va pas leur donner l’occasion. Le bilan de monsieur Alpha Condé est un bilan catastrophique. En 10 ans, il a fait perdre la Guinée. Le président Alpha Condé est assis au palais pour faire des conférences par visioconférence. Le premier ministre et ses collègues font la campagne par avion parce qu’ils ont peur d’affronter nos routes. Parce que quand tu regardes la route Conakry-Forécariah, tu ne peux pas t’imaginer que cette préfecture a produit trois Premiers ministres. Ça fait pitié », a fait observer Dr Fodé Oussou Fofana.

Ibrahima Sory Diallo, envoyé spécial de Guineematin.com à Wonkifong

Tél.: (00224) 621 09 08 18

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS