Les sages de Kankan en colère : « nous ne soutiendrons en aucun cas… »

Les sages de Kankan désapprouvent totalement les violences qui ont émaillé la campagne électorale dans cette ville. Ils condamnent les attaques perpétrées contre l’UFDG et ses partisans dans la capitale de la Haute Guinée et rappellent les « fauteurs de troubles » à l’ordre, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Jusque-là silencieux sur les violences qui caractérisent la campagne électorale, les notables et autorités religieuses de Kankan ont décidé de se faire entendre. Au lendemain des attaques qui ont visé le siège local de l’UFDG et le domicile d’un militant de cette formation politique dans la ville, le bureau des sages de la ville et la ligue islamique préfectorale ont rendu publique une déclaration hier, lundi 5 octobre 2020. Ils ont déploré et condamné ces événements avant d’appeler tout le monde à la retenue et au respect des valeurs du Nabaya.

Elhadj M’Bemba Madifing Kaba, patriarche de Kankan

« Nos aïeux ont attribué le titre de Nabaya (ville hospitalière) à Kankan. Beaucoup de villages ont été créés bien avant Kankan, mais cette ville a très vite progressé, en raison de la bienveillance qu’incarnent ses autochtones. Nous ne soutiendrons en aucun cas les fauteurs de troubles qui s’en prennent aux personnes et à leurs biens. Que ceux qui se livrent à de tels pillages cessent dès maintenant.

 

Nous ne soutiendrons pas non plus ceux-là qui sont animés d’un esprit de vengeance suite à ce qui s’est passé dans certaines villes de la Moyenne Guinée. Nous sommes plutôt pour la paix et la prospérité de cette ville. Nous savons que Dieu donne la chefferie à qui il veut. Nous prions donc pour qu’il confie la Guinée à celui ou celle qui est capable de traiter tous les Guinéens au même pied d’égalité. Kankan ne soutiendra jamais l’ethnocentrisme », ont dit les sages et les autorités religieuses de Kankan.

 

A noter que cette déclaration a été rendue publique en marge d’une cérémonie de lecture du coran en faveur de la paix, organisée ce lundi 6 octobre 2020, à la grande mosquée de Kankan.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS