Mouctar Diallo à Sangareah et Ley Miro (Pita) : « Si Alpha Condé est réélu, la Guinée sera douce comme du miel »

Dans le cadre de la campagne électorale, en prélude au scrutin présidentiel du 18 octobre prochain, le ministre de la jeunesse et directeur de campagne du RPG arc-en-ciel à Pita s’est rendu hier, lundi 05 octobre 2020, dans les sous-préfectures de Sangaréah et Ley-Miro pour promouvoir la réélection du président-candidat Alpha Condé à la tête de la Guinée.

Devant les populations de ces deux sous-préfectures (qui relèvent de la préfecture de Pita), Mouctar Diallo a vanté les mérites de l’actuel chef de l’Etat guinéen et sollicité les suffrages en sa faveur. Le président des nouvelles forces démocratiques (NFD) assure que son champion envisage quelque chose de grand et d’ambitieux pour la Guinée et les guinéens.

C’est un homme rassurant, un ministre à la solde de son président, qui s’est présenté ce lundi devant les braves et laborieuses populations de Sangareah et Ley-Miro. Le ministre Mouctar Diallo, à la tête d’une forte équipe de campagne, est allé vendre l’image d’une « Guinée douce comme le miel » à l’électorat de ces deux sous-préfectures de Pita.

A Sangareah, le ministre de la jeunesse et sa suite ont bénéficié d’un accueil chaleureux de la part d’une population reconnaissante des efforts déjà déployés dans leur sous-préfecture, dans le cadre du développement. Car, selon le secrétaire général de la commune rurale de Sangaréah, Mamadou Djouma Bah, entre 2019 et 2020, cette zone a bénéficie de la réalisation de deux ponts sur les fleuves Konkouré et Kakrima, de la rénovation de l’école primaire de Sangareah-centre, de la construction et l’équipement de deux centres de santé, de la construction de plus d’une centaine de bâtiments pour les déguerpis de Konkouré et bien d’autres infrastructures sociales de base.

Mamadou Djouma Bah, maire de commune rurale de Sangareah

« Toutes ces œuvres, qui ne sont pas les moindres, nous prouvent à suffisance que le professeur Alpha Condé est l’homme qu’il nous faut pour relever le grand défi du développement qui nous interpelle pour la réalisation de notre idéal social, notre prospérité et notre bien-être dans la quiétude. Nous avons compris que son projet de société, source d’inspiration, est le nôtre. Il est à soutenir et à défendre parce qu’il est pragmatique. Le RPG arc-en-ciel et son président brilleront, nous en sommes sûrs, par leur victoire éclatante au scrutin présidentiel du 18 octobre 2020 à Sangareah », a indiqué Mamadou Djouma Bah dans son discours de bienvenue.

Sans pour autant faire de cela condition sine qua non pour voter Alpha Condé à la présidentielle prochain, les populations de Sangareah, par la voix du secrétaire général de leur commune, ont présenté des doléances pour la construction d’un pont à Segninguiri (en substitution du bac déjà vétuste) sur le fleuve Kokoulo, la construction d’une maison des jeunes, la poursuite et l’achèvement des travaux de la piste Sangareah-Maci, le reprofilage de la route Pita-Sangareah, etc.

Prenant la parole, le directeur de campagne du RPG arc-en-ciel à Pita a remercié les citoyens de Sangareah pour la forte mobilisation. Le ministre Mouctar Diallo a ensuite sollicité les suffrages de ces braves populations pour le candidat du RPG arc-en-ciel.

« Alpha Condé n’oublie pas Sangaréah, il n’oublie pas Pita. Il envisage beaucoup de choses pour Sangaréah. Le maire a cité plusieurs réalisations qui sont faites à Sangareah dans l’intérêt des jeunes, des femmes et des vieux. La construction des écoles, des hôpitaux, des routes et l’emploi des jeunes et des femmes. Mais, tout ça c’est peu par rapport à ce qui est envisagé. Vous-mêmes vous avez vu les belles infrastructures construites par l’ANAFIC. S’il (Alpha Condé) est réélu, je sais que vous allez le réélire, si vous lui accordez un autre mandat, c’est à dire le premier de la quatrième république, il (Alpha Condé) envisage quelque chose de grand, d’ambitieux, qui changera la Guinée. Notre pays sera un pays développé, un pays de droit, d’unité et de paix. La Guinée sera douce comme du miel. La Guinée sera un pays convoité. Ceux qui sont sortis du pays reviendront. Nous vous demandons d’aller récupérer vos cartes. Et, le 18 octobre, jour du vote, d’aller voter pour le professeur Alpha Condé », a dit le ministre Mouctar Diallo, tout en montrant, spécimen en main, comment faire pour voter Alpha Condé.

Après Sangaréah-centre, le ministre de la jeunesse et son équipe de campagne se sont rendus à Hafia Sanka (un des districts de Sangaréah) où ils ont été accueillis par une foule de militants en liesse. Et, par la voix du doyen, maire Djouldé Sanka, les populations de ce district ont réitéré leur adhésion aux idéaux du candidat du RPG arc-en-ciel. « Ne traversez pas un marigot pour aller boire dans un autre marigot », a conseillé le doyen maire Djouldé Sanka dans son allocution de circonstance.

Après l’étape de Sangaréah, le ministre de la jeunesse et sa suite ont mis le cap sur Ley-Miro. Et, dans cette sous-préfecture, notamment à Ley-Miro centre et Kouyé, l’équipe de campagne du RPG arc-en-ciel a trouvé une forte mobilisation des militants et sympathisants de la mouvance présidentielle. Des militants auquel le ministre Mouctar Diallo a demandé « un vote massif en faveur du professeur Alpha Condé ».

De Pita, Abdoul Baldé pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS