Présidentielle du 18 octobre : Dr Diao Baldé en ordre de bataille pour la victoire de Cellou Dalein

Dr Diao Baldé, président du parti UGN et Directeur de campagne de l’ANAD dans la zone Télimélé, Gaoual, Koundara pour l’élection de Cellou Dalein Diallo

Dr Diao Baldé, président de l’Union pour la Guinée Nouvelle (UGN), est le directeur de campagne de l’Alliance Nationale pour l’Alternance (ANAD) dans la zone Télimélé, Gaoual, Koundara. L’opposant a entamé une tournée dans ces trois préfectures pour chercher à convaincre les électeurs à accorder leurs suffrages au candidat de l’ANAD, Cellou Dalein Diallo, lors du scrutin du 18 octobre prochain. Il a commencé sa campagne électorale par sa ville natale, Télimélé, où il a fait l’objet d’un accueil chaleureux, le dimanche 4 octobre 2020. Rencontré par le correspondant local de Guineematin.com, cet allié du président de l’UFDG s’est confié sur sa mission sur le terrain.

Décryptage !

Guineematin.com : vous êtes arrivé hier (dimanche) à Télimélé dans le cadre de la campagne électorale, comment trouvez-vous l’état de la route ?

 

Dr Diao Baldé : l’état de la route est défectueux, la route est très dégradée. Cela fait plus de 12 ans, 15 ans que cette route n’a pas fait objet de traitement ou en tout cas d’entretien, et je pense que c’est le cas dans toutes les préfectures de la Guinée. S’il faut 8 à 9 heures pour parcourir 125 km avec des voitures 4×4, j’imagine la difficulté que rencontre cette population, notamment les usagers de la route, que ça soit les camionneurs ou les taximen. C’est quelque chose qui est pitoyable que l’on soit dans cet état encore en matière d’infrastructures.

 

Guineematin.com : à votre arrivée, beaucoup de citoyens de Télimélé se sont mobilisés pour vous réserver un accueil chaleureux. Quel est le sentiment que cela vous a donné ?

 

Dr Diao Baldé : j’avoue que je suis très satisfait ainsi que toute la mission qui m’accompagne. Je remercie vraiment les militants et les sympathisants que ça soit de l’UFDG, de l’UGN, et tous les gens qui soutiennent la candidature d’Elhadj Cellou Dalein Diallo. J’ai parcouru la ville pendant près de 3 heures de temps avec une liesse populaire. Tout le monde était enthousiasmé, content et surtout de l’alliance qui a été créée autour d’Elhadj Cellou Dalein Diallo. La population a apprécié jalousement d’ailleurs cette alliance.

 

Guineematin.com : quelles sont les activités que vous avez menées depuis votre arrivée à Télimélé ?

Docteur Diao Baldé

Dr Diao Baldé : comme je le disais tantôt, on a fait un parcours de près de 3 heures de temps. Arrivé à domicile, j’ai trouvé que ma cour est remplie de personnes (des femmes, des hommes et des artistes). Il y a eu des discours qui ont été tenus, demandant une mobilisation totale autour du président Elhadj Cellou Dalein Diallo pour son élection le 18 octobre 2020. Les gens ont été sensibilisés sur le retrait des cartes d’électeurs, sur le vote et la sécurisation du vote. Ce lundi matin, j’ai été salué ceux qu’on peut qualifier de grands électeurs. J’ai commencé par le conseil des sages où j’ai trouvé pratiquement tous les responsables.

 

J’ai eu l’occasion de m’entretenir avec ces sages, je leur ai transmis le message de salut du président Elhadj Mamadou Cellou Dalein Diallo qui demande leurs suffrages, mais également j’ai transmis le message d’unité, de paix, d’une élection paisible à Télimelé. J’avoue que la population, notamment les sages, ont sérieusement apprécié l’alliance qui a été créée autour d’Elhadj Cellou Dalein Diallo et ils nous ont rassurés qu’à leur niveau, les bénédictions vont nous accompagner et ils ont invité la population à voter dans le calme, la sérénité et dans la discipline.

 

Guineematin.com : quelle est la suite de votre programme ?

 

Dr Diao Baldé : je compte poursuivre aujourd’hui encore la sensibilisation, aller auprès des électeurs dans les différents villages et quartiers environnants de Télimélé. Je suis en contact avec les parrains, les députés et les directoires de campagne de Gaoual et de Koundara. Je compte me rendre à Gaoual via Kakoni à partir de demain soir pour rencontrer la population et transmettre le message d’Elhadj Cellou Dalein Diallo qui porte principalement sur son élection le 18 octobre prochain. J’invite toute la population des trois préfectures (Télimélé, Gaoual et Koundara) de voter massivement Elhadj Cellou Dalein Diallo pour les raisons que tout le monde connaît.

 

Je les invite à faire un vote massif, un vote sanction par rapport à l’état de développement de ces trois préfectures, qui sont des préfectures complètement oubliées et complètement enclavées. Il y a eu naturellement quelques infrastructures, notamment sociales mais en matière de développement, ce sont des préfectures complètement oubliées. Pourtant, elles sont riches potentiellement, que ça soit dans le secteur de l’agriculture, de l’élevage, dans le domaine du tourisme ou des mines. Mais malheureusement, aucun investissement n’a été créé au niveau de cette région.

 

La zone Télimélé, Gaoual, Koundara, est complètement abandonnée, je pense que c’est quelque chose qui va marquer cette campagne. Un autre point important, c’est de croire en Elhadj Cellou Dalein Diallo et en cette alliance (ANAD). Cette alliance met en priorité le développement socio-économique des plus démunis, notamment les zones les plus enclavées. Ce développement va porter sur les questions de gouvernance, des questions de justice, des questions d’infrastructures porteuses de développement.

 

Guineematin.com : avez-vous un dernier mot avant la fin de cet entretien ?

 

Dr Diao Baldé : mon dernier mot, c’est encore une fois inviter la population à la retenue, à la paix, à la tolérance, à l’acceptation de tout un chacun. De voter massivement pour le candidat Elhadj Cellou Dalein Diallo parce que c’est la candidature de l’alternance. On ne souhaite plus qu’il y ait un pouvoir à vie en Guinée. Les gens se sont battus pendant des années pour avoir cette constitution qui limitait à deux le nombre de mandats présidentiels. Mais le président de la République a changé cette constitution pour pouvoir briguer un troisième mandat.

 

Nous nous battrons donc pour que l’élection se passe dans le calme et que le candidat Elhadj Cellou Dalein Diallo passe haut les mains dans les préfectures de Télimélé, Gaoual et Koundara, et en même temps nous invitons toutes les autres préfectures du pays, notamment celles de la Haute Guinée, de la Guinée Forestière et de la Basse Guinée, à voter massivement pour le candidat du développement, le candidat de l’alternance, afin de sanctionner le gouvernement qui n’a pas pu mettre en œuvre tout le potentiel que regorge ce pays pour le bien-être des populations.

Entretien réalisé par Ousmane Dieng, correspondant de Guineematin.com à Télimélé

Tél. : 655363665

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS