Cellou Dalein à Macenta : « Alpha Condé est fatigué, incompétent, il faut qu’il parte se reposer »

A l’occasion d’un meeting qu’il a animé ce mercredi, 7 octobre 2020, Cellou Dalein Diallo a tiré une fois encore à boulets rouges sur la gouvernance Alpha Condé. Le président de l’UFDG et candidat à la présidentielle du 18 octobre prochain a estimé que l’actuel chef de l’Etat n’est pas en mesure de diriger la Guinée et qu’il doit « aller se reposer », rapporte l’envoyé spécial de Guineematin.com sur place.

 

Avant d’arriver dans la commune urbaine de Macenta, en provenance de Guéckédou, la délégation conduite par Cellou Dalein Diallo s’est arrêtée dans plusieurs localités, dont Tékoulo, Kondenbadou, Gozombu, Boffossou et Balizia, où des citoyens étaient mobilisés pour l’attendre. Après un accueil triomphal à Macenta, le principal opposant guinéen s’est rendu directement au stade préfectoral, où il a animé un meeting devant de nombreux militants et sympathisants de son parti. L’occasion pour lui de s’adresser aux habitants de Macenta, au sujet du bilan de la gouvernance Alpha Condé.

« Depuis 9 ans, votre stade préfectoral est en rénovation. 9 ans pour rénover un stade comme ça ? Mon Dieu ! L’Etat ne fait que réprimer les jeunes lorsqu’ils manifestent pour exiger l’électricité, la rénovation de leur stade, on vous réprime, vous arrête et vous humilie. Nous ne voulons pas de cet Etat. Nous voulons d’un Etat au service des citoyens, de la jeunesse, des femmes et de tous les citoyens. Alpha Condé doit accepter le verdict des urnes parce que le peuple va le sanctionner au soir du 18 octobre.

 

Il est âgé, fatigué, incompétent, inexpérimenté. Et la conséquence, c’est le peuple qui paie par l’aggravation de la pauvreté et du chômage. Il faut qu’il parte se reposer. Nous allons lui garantir une retraite honorable avec un statut d’ancien président. Et je veux demain, qu’on donne l’exemple à l’Afrique, que monsieur Alpha Condé et moi, nous présidions des cérémonies ensemble, en tant qu’ancien et actuel président », a déclaré Cellou Dalein Diallo.

 

En voyant l’engouement suscité par son arrivée dans la ville, le candidat de l’Alliance Nationale pour l’Alternance Démocratique (ANAD) se dit rassuré que les habitants de Macenta sont déterminés à le porter à la magistrature suprême. Pour cela, il leur demande de voter massivement pour lui, mais aussi de sécuriser leur vote. « Depuis que je suis rentré dans le territoire de Macenta, je sens l’allégresse et surtout la volonté des populations de Macenta de me porter à la magistrature suprême le 18 octobre prochain. On m’avait dit que la conquête de la commune de Macenta était un accident de parcours et que Macenta restait un bastion du RPG.

Aujourd’hui, vous avez montré que c’est faux. Il faudra continuer à le démontrer d’abord en votant mais surtout en sécurisant. Vous savez comme moi, aujourd’hui, Alpha Condé n’a des électeurs nulle part. Mais, il a des grands fraudeurs professionnels qui ont détourné nos suffrages en 2010, en 2015 et même pendant les élections locales. Nous avons une administration inféodée. Nos préfets, nos sous-préfets, dont le rôle était de tenir la balance égale entre les partis, mais qui s’investissent pour organiser la fraude et tricher pour monsieur Alpha Condé.

 

Il (Alpha Condé, ndlr) n’a pas d’électeurs mais il a d’éminents fraudeurs. Il faut que vous résistiez et que vous fassiez preuve de vigilance pour qu’au soir du 18 octobre, le changement soit effectif. Qu’on ait fini avec les mensonges, avec les promesses non tenues, avec la mauvaise gouvernance, avec la division de notre pays, qu’on ait fini avec le chômage des jeunes, avec des infrastructures routières impraticables, avec la misère et la pauvreté. Qu’on ait fini avec la discrimination, la division de notre pays, de notre nation », a lancé Cellou Dalein Diallo.

S’il est élu à la tête de la Guinée, le président de l’UFDG promet d’apporter un changement radical dans la façon de gérer le pays, en commençant par dépolitiser l’administration guinéenne « pour qu’elle soit neutre et impartiale. Qu’elle traite tous les partis sur le même pied d’égalité, parce que l’administration appartient à tout le peuple et non à un parti ». Il assure également que son gouvernement va soutenir toute initiative permettant de créer de l’emploi et de développer le pays.

« Lorsque vous voulez investir dans la production et la commercialisation des produits agricoles : le café, le cacao, le palmiste, la banane, le manioc, etc. il faut que vous trouviez en face un Etat qui vous aide. Vous n’avez pas de capital, mais vous avez des idées et la volonté. Il faut qu’en face, l’Etat soit là pour vous accompagner, vous aider à formuler votre projet, à trouver du crédit pour qu’au lieu d’être quelqu’un qui cherche de l’emploi, vous soyez plus tard un employeur. Macenta est une zone riche, il y a toutes les potentialités. Il suffit simplement que les entrepreneurs soient aidés pour que cette richesse soit transformée en valeur ajoutée au service de l’intérêt national », a dit l’opposant, avant d’inviter ses partisans à s’abstenir de toute forme de violence.

De Macenta, Alpha Assia Baldé, envoyé spécial de Guineematin.com

Tél. : 622680041

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS