Elhadj Badrou Bah, inspecteur régional des affaires religieuses (image d’archive) 

Soucieux du maintien de la paix, de l’unité nationale et de la concorde sociale entre les fils et filles de la Guinée, les sages des quatre régions naturelles du pays, sous l’égide du Grand Imam et Inspecteur régional des affaires religieuses de Labé, Elhadj Badrou Bah, sont en conclave, ce mercredi 7 octobre 2020, dans la capitale du Fouta Djallon.

Joint au téléphone par Guineematin.com, le Grand Imam de Labé a expliqué que cette démarche vise à perpétuer l’esprit de bonne cohabitation qui a toujours existé entre les Guinéens et dans toutes les régions du pays.

« Nous avons décidé de nous réunir ce mercredi avec les sages représentants des coordinations Manding, de la Guinée forestière et de la Basse Guinée pour prêcher la paix entre tous les fils et filles du pays », a indiqué le respecté chef religieux.

On apprend que le programme de cette rencontre (en cours en ce moment) prévoit une communication des représentants des autres Coordinations régionales à Labé sur l’hospitalité et l’harmonie qui règnent au Fouta et dont tout le monde bénéficie. Parmi les interventions attendues, il y aura Elhadj Adama Magassouba de la Haute Guinée, Yamoussa Soumah de la Basse Guinée, Joseph Haba (N’Zérékoré) et Say Jean Yaradouno (Guéckédou) pour la Guinée Forestière.

Il sera alors demandé en retour le maintien et la consolidation du climat de paix et la concorde nationale entre tous les fils et filles du pays. « Les enfants du Fouta dans ces régions doivent bénéficier en retour des mêmes regards bienveillants des autres communautés où ils vivent », a précisé Elhadj Badrou Bah.

L’imam a rappelé que cette initiative n’est pas nouvelle. Elle avait été recommandée en 2010 par son feu père, Elhadj Abdourahmane Bah, alors Secrétaire général des affaires religieuses de Labé et Grand Imam de la cité de Karamoko Alpha.

L’Homme de Dieu qui ne cache pas sa préoccupation face à la montée de la violence dans certains endroits du pays en cette période préélectorale, appelle à la retenue, au calme et à l’esprit du bon voisinage entre les Guinéens, quel que soit l’endroit où ils vivent sur le territoire national ou les circonstances qui prévalent.

Elhadj Badrou Bah a encouragé les populations du Fouta, reconnues pour leur hospitalité légendaire, à œuvrer plus au maintien des valeurs cardinales reconnues dans la région, surtout en cette période sensible.

A suivre !

Abdallah Baldé pour Guineematin.com

Tél. : 628 08 98 45

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin