L’acte s’est passé le 29 septembre 2020, mais ce n’est que ce mercredi 7 octobre qu’elle a été révélée. Une jeune fille de 9 ans a été violée à Gomboya, un district relevant de la sous-préfecture de Manéah, dans la préfecture de Coyah. Le présumé violeur est un jeune homme d’une trentaine d’années, qui est un voisin de la famille de la victime. Mis aux arrêts par la gendarmerie de Coyah, il a été mis à la disposition de la justice, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Selon madame Diaby, la mère de la victime, l’acte s’est passé le 29 septembre, à 20 heures. Elle explique que ce soir-là, elle a quitté chez elle pour aller chercher son téléphone qui était en charge chez sa voisine. Elle aurait dit à sa fille de rentrer se coucher, avant de fermer le portail avec le crochet pour sortir. C’est ainsi que Sanassy Touré, un voisin de la famille, aurait profité de son absence pour venir abuser de sa fillette.

 

« Comme il avait l’habitude de venir passer beaucoup de temps chez nous, ma fille est sortie rester à côté de lui. La petite était couchée sur une natte. Le jeune lui a demandé d’enlever sa culotte, après il est passé à l’acte. Quand je suis revenue, j’ai constaté que le portail n’est plus fermé comme je l’ai laissé, il était fermé de l’intérieur. Dès que j’ai frappé au portail, Sanassy Touré a sursauté en demandant plusieurs fois qui est-ce. Entretemps, j’ai introduit ma main à travers un trou pour ouvrir le portail.

 

Dès que j’ai ouvert, j’ai vu ma fille courir pour rentrer dans la maison. Je lui ai demandé pourquoi elle est jusqu’à présent dehors. Sanassy Touré a répondu en disant qu’elle dormait dehors, et qu’il la réveillait pour qu’elle rentre se coucher. Après, il est rentré chez lui. Mais moi, je n’avais pas le cœur tranquille. C’est ainsi que j’ai demandé à ma fille d’enlever sa culotte, et j’ai constaté la présence du sang », explique la dame.

 

Le lendemain matin, elle a envoyé sa fille chez une sage-femme pour un contrôle. Cette dernière a confirmé que la petite a été violée, mais a suggéré à la mère d’aller faire une autre expertise médicale à l’hôpital préfectoral de Coyah. Cette expertise a confirmé que la fillette a été effectivement violée. Après cela, madame Diaby a porté au niveau de la gendarmerie de Coyah. Le jeune Sanassy Touré a été convoqué et entendu.

Au cours de son audition, le jeune a nié catégoriquement les faits qui lui sont reprochés. Finalement, la gendarmerie a transféré le dossier à la justice. Dans le cadre de son enquête, le procureur de la République près le tribunal de première instance de Coyah a demandé, ce mercredi 7 octobre 2020, à la mère de la victime d’aller faire une autre expertise médicale à l’hôpital Ignace Deen de Conakry.

De son côté, le mis en cause est actuellement dans les mains de la justice.

De Coyah, Etienne Tamba Tenkiano pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin