Alpha Condé répond à Cellou Dalein : « même quand le vent souffle, il peut tomber »

Le président Alpha Condé n’a pas pu digérer les attaques répétées de Cellou Dalein Diallo à son encontre. Le chef de l’Etat sortant a décidé de quitter son palais pour aller battre campagne sur le terrain en faveur de sa réélection le 18 octobre prochain. Il a animé son premier meeting ce samedi, 10 octobre 2020, dans la ville de Coyah, où il a tenu à répondre à son principal opposant qui l’accuse d’être physiquement et mentalement affaibli.

« On connaît le travail que Cellou a fait dans ce pays. Conté avait dit à ses ministres et Premiers ministres, que c’était à eux de développer le pays, puisque lui n’était pas instruit. On connaît ce qu’ils avaient fait : leurs parents envoyaient des conteneurs, des sacs de riz sur lesquels il était écrit présidence, ils ne payaient pas de taxe. Cellou même avait des camions citernes. C’est eux qui ont mis le pays en retard.

Bâ Mamadou, Siradiou et moi étions tous opposants, alors qu’eux, le président Conté avait fait d’eux des ministres ; mais, ils ont volé de l’argent. Conté aussi les a maudits en disant que personne d’entre eux n’aura le pouvoir ici. C’est ce qui les suit. Cellou dit partout que je suis malade et que je ne peux même pas marcher ; mais, est-ce vous l’avez vu marcher ? Même quand le vent souffle, il peut tomber », a déclaré Alpha Condé.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS