Risques d’affrontements à Kankan : l’UFDG annonce une grandiose réception de Cellou Dalein et des partisans d’Alpha Condé menacent…

image d’archive

Sauf changement de dernière minute, le président et candidat de l’UFDG sera reçu par les populations de Kankan demain, dimanche 11 octobre 2020. La fédération travaille d’arrache pour réserver un accueil digne de nom au principal opposant au régime Condé. Selon Antoine Dogbo Guilavogui, secrétaire fédéral de l’UFDG à Kankan, la réception de Cellou Dalein Diallo se fera à la place des martyrs, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé à Kankan.

Après la région forestière, Cellou Dalein Diallo se lance à la conquête de l’électorat de Kankan. Le principal opposant au régime Alpha Condé et candidat à l’élection présidentielle pour la troisième fois consécutive tient à convaincre les populations de la Haute Guinée et de Kankan en particulier (le fief du parti au pouvoir) qu’il est leur meilleur candidat.

Selon Antoine Dogbo Guilavogui, secrétaire fédéral de l’UFDG à Kankan, en plus des préparatifs, les militants et sympathisants ont été sensibilisés à ne répondre à aucune provocation. « Nous voulons aller à Sékhoutouréya ; donc, on n’a pas besoin d’affrontement. Nous allons réceptionner le président à pied pour ne pas qu’on dise que nos motos ont touché quelqu’un. Nous ne voulons agresser personne, même s’ils nous agressent, nous allons faire profil bas. Ils ont descendu nos drapeaux et on a décidé de faire le profil bas. Tout est en place, c’est à la place des martyres que se tiendra le meeting, parce que c’est pour tout le monde », a expliqué monsieur Guilavogui.

On apprend que des citoyens de Kankan envisageraient des représailles contre le cortège de Cellou Dalein Diallo pour, dit-on, répondre à l’attaque de celui du Premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana, à Labé et Dalaba (Moyenne Guinée). Mais, Antoine Dogbo Guilavogui estime que c’est plutôt une poignée de jeunes qui sont préparés à cet effet. « Ce n’est pas la population, il ne faut en vouloir à la population. C’est une poignée de personnes qui sont préparées à cet effet. La population de Kankan a toujours bien reçu Cellou ici ; donc, en dessous, il y a quelqu’un qui prépare ces représailles. Il faut juste qu’on dise qu’il n’y a pas de démocratie à Kankan ; et, ça, c’est très bizarre ».

A en croire certaines indiscrétions, le RPG Arc-en-ciel, parti au pouvoir, qui sort tous les jours dans les rues de Kankan, envisagerait de faire un carnaval demain, dimanche, pour saboter la réception de Cellou Dalein Diallo. Les acteurs de la société civile appellent les autorités à prendre leur responsabilité pour éviter un éventuel affrontement entre pro Alpha et pro Cellou.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS