Après une tournée de près de deux semaines à l’intérieur du pays, Cellou Dalein Diallo a fait une rentrée triomphale ce jeudi, 15 octobre 2020, à Conakry. Une véritable marée humaine a déferlé dans les rues de la capitale guinéenne pour accueillir le président de l’UFDG, candidat à la présidentielle du 18 octobre 2020. Et, cette mobilisation que les autorités guinéennes, qui tentent de relativiser les choses.

Invité dans une radio locale cet après-midi, le Premier ministre et directeur de campagne du RPG Arc-en-ciel a accusé le principal d’opposition du pays d’avoir transporté des militants de son fief du Fouta pour Conakry. Une déclaration qui n’a pas tardé à faire réagir Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président et directeur de campagne de l’UFDG. L’opposant parle d’une panique totale dans les rangs du pouvoir.

Fodé Oussou Fofana, vice-président de l’UFDG et Directeur de campagne de Cellou Dalein Diallo

« Tous les jours, on se rend compte qu’il y a un manque total de sérénité du côté du RPG Arc-en-ciel. Quand le Premier ministre Kassory, qui est connu pour être un homme serein, calme, a le courage de dire à la radio qu’il y a 300 véhicules qui ont quitté le Fouta pour transporter des gens à Conakry et que c’est ce qui explique la marée humaine qui est sortie aujourd’hui pour accueillir Cellou Dalein, ça prouve que c’est la panique totale de l’autre côté.

Moi en tout cas, je mets cette déclaration dans le cadre de la panique. Il dit que les gens qui seraient venus du Fouta ont passé la nuit à Coyah pour rentrer aujourd’hui à Conakry avec Cellou Dalein. Mais il oublie que lorsque Cellou quittait Coyah, les gens l’ont vu sortir, ils savent que ces propos sont complètement faux. Quand de tels propos viennent d’un intellectuel comme mon frère Kassory, on sent bien qu’il y a de la panique dans les rangs du pouvoir », a déclaré l’ancien député.

Pour ce proche de Cellou Dalein Diallo, ce que son leader a réussi aujourd’hui en termes de mobilisation, le parti au pouvoir ne pourra jamais le faire. « Même si on met tous les fonctionnaires et leurs familles, les forces de l’ordre et leurs familles, les préfets et les sous-préfets, on y ajoute tous les élèves et étudiants de Conakry ainsi que les militants du RPG de Forécariah, de Coyah et de Dubréka, même si le RPG fait tout cela, il ne peut pas égaler la mobilisation qu’on a vue aujourd’hui.

A Kindia également, la mobilisation qu’il y a eu hier à l’occasion du meeting de Cellou Dalein est historique. Dans l’histoire de Kindia, depuis le temps du président Sékou Touré, c’est la première fois qu’il y a eu une telle marée humaine dans cette ville. Donc, je n’ai aucun doute aujourd’hui que cette élection est pliée, parce que je suis convaincu que le RPG Arc-en-ciel ne peut pas avoir 18% de l’électorat guinéen aujourd’hui », soutient-il.

Dr Fodé Oussou Fofana invite le président Alpha Condé à ne pas mettre la Guinée en danger, en cherchant à tricher l’élection à venir. « Il faut que Alpha Condé accepte de voir la réalité en face et qu’il accepte le verdict des urnes. Comme le président Cellou l’a dit, il (Alpha Condé) sera traité comme un ancien chef d’Etat avec tous les honneurs dus à son rang. Il sera respecté avec sa famille. Mais c’est le contraire qui va mettre le pays en danger. S’il perd l’élection et refuse de reconnaître sa défaite, il va créer des problèmes dans le pays, parce que ça ce n’est pas possible », prévient l’opposant.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin