La campagne électorale se déroule très mal à Kankan. En plus du déséquilibre entre les forces politiques en compétition et du comportement des autorités administratives et sécuritaires, les citoyens ont perdu plus que leurs biens. Selon des informations confiées au correspondant local de Guineematin.com par l’hôpital régional de Kankan, une personne a perdu la vie et 113 autres ont été blessées, sans compter les blessés qui ont préféré traiter leurs plaies chez eux.

Selon nos informations, ces blessés ont été enregistrés à l’occasion de la visite à Kankan de trois personnalités du pays. Il s’agit notamment de Dr Mohamed Diané (ministre de la Défense nationale et membre du bureau politique national du RPG arc-en-ciel), du président Alpha Condé (candidat du RPG arc-en-ciel à l’élection du 18 octobre) et Cellou Dalein Diallo (candidat de l’UFDG). Même si ce dernier n’a pas pu accéder à la ville de Kankan (son cortège de campagne ayant été bloqué à Tokounou), l’annonce de sa visite dans la cité de Nabaya avait mis en branle ses partisans ; et, des violences attribuées aux partisans du RPG arc-en-ciel avaient été enregistrées.

Dr Yaraboye Koevogui, médecin chef du services des urgences de l’hôpital régional de Kankan

« Le samedi 19 septembre, nous avons enregistrés 21 blessés. C’était à l’occasion de l’arrivée du ministre de la défense. Le dimanche 11 octobre, l’arrivée de Cellou Dalein Diallo était annoncée, il y a eu des affrontements entre les deux partis (UFDG et RPG arc-en-ciel). Des affrontements au cours desquels nous avons enregistrés 21 blessés ; et, ces blessés sont sortis de l’hôpital.

Enfin, mardi le 13 octobre, avec l’arrivée du président Alpha Condé qui a tenu son meeting au stade préfectorale, le service des urgences a reçu 71 blessés et un mort. Il s’agit d’un membre de la garde présidentielle dont le pick-up était en partance pour Siguiri », a indiqué Dr Yaraboye Koïvogui, le médecin chef des urgences de l’hôpital régional de Kankan.

A préciser que la campagne électorale pour la présidentielle du dimanche prochain prendra fin la nuit de ce vendredi à minuit.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin