La journée de ce samedi est consacrée aux derniers réglages avant le scrutin présidentiel de demain, dimanche 18 octobre 2020. A la Commission Electorale Communale Indépendante (CECI) de Matoto, l’heure est à l’acheminement des matériels électoraux dans les bureaux de vote. Et, même si ces matériels n’étaient pas encore au grand complet lors du passage d’un reporter de Guineematin.com sur les lieux, le rapporteur de ce démembrement de la CENI se montre rassurant.

Boubacar Barry, rapporteur de la CECI de Matoto

Selon Boubacar Barry, les membres des 771 bureaux de vote de la commune de Matoto et les deux assesseurs ont tous été formés pendant 4 jours sur leurs rôles et responsabilités pendant ce scrutin. Ce samedi matin, ils étaient en train de recevoir les matériels électoraux pour les acheminer dans les bureaux de vote. « A ce jour, toutes les dispositions sont prises par rapport à la tenue du scrutin du 18 octobre 2020 à Matoto. A l’heure où je vous parle, tous les matériels électoraux sont en train d’être déployés dans les quartiers. A cet effet, nous avons mis en place une commission de distribution de ces matériels auprès des chefs de quartiers.

 

C’est seulement au quartier Dar es-salam où on a eu des problèmes. On a renvoyé le chef de quartier parce qu’il n’est pas la bonne personne pour acheminer les matériels dans son quartier. Donc, pratiquement, c’est le seul souci qu’on a présentement. Les commissaires censés superviser les quartiers sont en train de sillonner pour voir si chaque quartier a reçu ses matériels de vote et savoir quels sont les matériels qui manquent pour apporter des corrections », a-t-il dit, avant de préciser que la CECI n’a pas encore reçu les procès-verbaux (PV) et les fiches de procuration.

 

Le rapporteur de la Commission Electorale Communale Indépendante de Matoto a mis l’occasion à profit pour lancer un message à l’endroit des citoyens. « Une élection, c’est d’aller voter pour son candidat et non pas pour semer la pagaille. Je demande donc à tous les Guinéens d’aller voter librement et paisiblement demain pour qu’au soir chacun se sente satisfait d’avoir accompli son devoir civique et d’avoir voté pour son candidat. Je souhaite que de tous les partis politiques continuent de sensibiliser leurs militants pour que tout se passe dans la paix », a dit Boubacar Barry.

 

Malick Diakité pour Guineematin.com

Tel : 626-66-29-27

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin