La Guinée reçoit le Tchad ce mercredi, 11 novembre 2020, à 16 heures, au stade du 28 septembre de Conakry. Un match comptant pour les éliminatoires de la coupe d’Afrique des nations (CAN) 2021. Mais, même si le Syli national joue à domicile, l’équipe nationale guinéenne ne peut pas compter sur le soutien de ses supporters. Car la rencontre se tient à huis clos, en raison des restrictions dues à la pandémie du coronavirus qui secoue le monde depuis plusieurs mois.

Même s’ils ne sont pas contents de cette décision de la CAF, les supporters guinéens restent quand même moralement avec les joueurs, et souhaitent que la Guinée remporte les trois points en jeu. C’est ce qu’ont laissé entendre quelques fans du ballon rond interrogés par un reporter de Guineematin.com dans les rues de Conakry.

Ben Gouavogui : « j’ai un sentiment de déception, parce que la présence des supporters au stade peut motiver davantage les joueurs. Je pense que c’est vraiment agréable, parce que le public guinéen est habitué aux tribunes pour donner de l’énergie à ses joueurs. Regarder le match à la télévision n’est pas mal, mais être présent au stade avec ses joueurs c’est aussi mieux.

On pouvait limiter le nombre de supporters et exiger aussi les bavettes pour que les Guinéens puissent encourager leurs jours. Je ne suis pas content vraiment. Les joueurs aussi ne sont pas certainement pas contents de cela. Je pense que c’est un facteur de découragement. Quand le Syli national voit son public, ça les motive davantage. Mais je vais dire seulement aux joueurs de prendre courage. Il ne faut pas qu’ils se laissent faire, ils n’ont qu’à honorer le public guinéen ».

Abdoulaye Sadio Diallo : « la pandémie de COVID-19 ne devrait pas quand même empêcher les supporters d’avoir accès aux tribunes. On pouvait limiter le nombre de supporters en respectant les mesures barrières. Parce que regarder le match à la télévision, ce n’est pas la même chose que si vous êtes au stade. Néanmoins, même si les supporters ne peuvent pas être au stade pour encourager les joueurs, je reste confiant. Je pense que la Syli national va gagner par une large victoire de 3-0 ».

Cheick Ahmed Camara : « nous savons que ce qui se passe (le huis clos) ne dépend pas de la fédération guinéenne de football. C’est une pandémie qui pénalise le monde entier. Mais j’espère que même sans la présence du public, le Syli va mouiller le maillot. Ce que je peux dire aux joueurs du Syli, c’est de prendre courage et de ne pas baisser les bras. Ils n’ont qu’à jouer un match sérieux, parce qu’il n’y a pas de petite équipe à l’heure actuelle. Ils doivent jouer comme si nous les supporters étions présents au stade. Ils doivent y mettre le cœur pour y arriver ».

Idrissa Camara : « mon sentiment est que le Syli nous honore avec un score satisfaisant. Parce que si le match là est gagné, on sera réconforté au classement. Dans notre poule, rien n’est encore gagné. Nous avons à faire à des grandes équipes. Mais nos joueurs doivent prendre le courage. Nous savons qu’il y a une complicité entre eux et leurs supporters ; mais dans ce monde, nous devons s’attendre à tout. Les joueurs du Syli doivent comprendre que nous sommes moralement avec eux. Nous sommes moralement avec vous Gbin Gbin Soo ».

Propos recueillis par Mohamed Doré pour Guineematin.com

Tel: +224 622 07 93 59

 

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com