Le Colonel Alpha Barry après sa condamnation : « le jugement de Dieu est meilleur… »

Colonel Mamadou Alpha Barry, ancien porte-parole de la gendarmerie nationale

Comme annoncé précédemment, le Colonel Mamadou Alpha Barry, ancien porte-parole de la gendarmerie nationale, a été condamné ce mercredi, 11 novembre 2020. Le tribunal militaire de Conakry a reconnu l’officier de la gendarmerie coupable des faits de vol aggravé pour lesquels il était poursuivi par un commerçant.

La juridiction l’a condamné à 5 ans d’emprisonnement et au paiement des 140 millions de francs que lui réclame le plaignant. Après le prononcé du verdict, le Colonel Barry a réagi au micro d’un reporter de Guineematin.com qui était sur place. Il se dit victime de ses « adversaires souterrains » qui cherchaient à me mettre en prison et s’en remet à la volonté divine.

Colonel Mamadou Alpha Barry, ancien porte-parole de la gendarmerie nationale

« J’ai cherché à aider un innocent qui était sur le point de perdre beaucoup d’argent. Si réellement il finançait le FNDC, comme on l’accusait, je n’allais pas me mêler. Mais je sais que c’est un innocent. C’est un oncle. Donc, je l’ai aidé. On l’a emmené dans l’unité où je travaille, on a cherché à récupérer son argent. J’ai intercepté cet argent. Et voilà, c’est moi qui réponds à sa place en prison. Il n’y a pas de soucis, je mets ça au compte du destin. Je vais en prison. Je sais que l’objectif principal, ce n’est pas cet argent.

 

Il y avait des adversaires souterrains qui cherchaient à me foutre en prison. Ils ont réussi. Mais qu’ils sachent que la roue tourne. Si on utilise aujourd’hui le tribunal militaire pour mettre un cas de vol aggravé sur moi alors que j’ai géré des montants qui dépassent cela, il n’y a pas de soucis. Je suis croyant et je prends ça comme tel. Dieu est plus grand que tout ça, et je pense que le jugement de Dieu est meilleur que ce qu’on vient de vivre aujourd’hui », a-t-il déclaré.

 

A préciser que les avocats du Colonel Mamadou Alpha Barry ont aussitôt décidé d’interjeter appel. Ils espèrent que la Cour d’appel de Conakry va annuler la décision du tribunal militaire de Conakry et permettre à l’ancien officier de communication de la gendarmerie nationale de recouvrer sa liberté.

Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS