L’Office Guinéen de Publicité a lancé ce lundi, 16 novembre 2020, son premier magazine dénommé OGP-MAG. Un périodique qui permet de retracer les avancées enregistrées depuis l’avènement du président Alpha Condé au pouvoir, en 2010. La cérémonie de lancement officiel de magazine a eu lieu dans un réceptif hôtelier de Conakry. Elle a connu la présence de plusieurs ministres, de responsables de médias publics et privés ainsi que d’autres invités, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

La création de ce magazine s’inscrit dans le cadre des réformes engagées par la direction générale de l’Office Guinéen de Publicité. L’initiative vise à mettre en exergue les avancées obtenues dans tous les domaines depuis 2010, année à laquelle le président Alpha Condé a été élu à la tête de la Guinée. Et, cela se fera à travers des images très illustratives, explique Ibrahima Capi Camara, directeur général de l’OGP et administrateur général de l’OGP-MAG.

Ibrahima Kapi Camara, Directeur général de l’OGP et administrateur général de OGP-MAG

« On prend en image une situation en 2010, puisque les images parlent plus que l’écriture, on va se projeter en 2015 pour voir l’évolution qu’il y a eu, et puis on se projette en 2020. Quand on est en 2020 avec les images, dans 6 ans, on verra ce qui a changé dans telle ou telle situation, parce que même ceux qui ont vécu la situation en 2020, ils verront 6 après que telle route par exemple a changé. Souvent, on a tendance à oublier que 6 ans avant, la route était mauvaise. Donc, on ne reconnait pas le travail effectué. L’objectif fondamental de l’OGP-MAG, puisque c’est un magazine avec beaucoup d’images, c’est de travailler les images d’avant, pendant et après », a-t-il indiqué.

Selon Aboubacar Sacko, le coordinateur de la rédaction de ce magazine, les deux premiers numéros sont déjà prêts. « Le premier numéro retrace les 10 ans de la gouvernance du président Alpha Condé. Le second numéro sera consacré aux personnalités qui se sont battues pour la victoire du président Alpha Condé lors du scrutin du 18 octobre 2020. Et ce second numéro est déjà bouclé », a-t-il annoncé.

Amara Somparé, ministre de l’Information et de la Communication

Cette initiative est vivement saluée par le ministre de l’information et de la communication. Amara Somparé se félicite de « la parution d’un magazine qui donne un aperçu de ce qui a pu être abattu au cours de ces 10 dernières années par notre champion. Pourquoi un aperçu ? Parce qu’en réalité, les changements, les transformations sociétales, institutionnels et l’impact le mode de création de la richesse en Guinée ont été tellement profonds depuis l’avènement du président la République, que nous ne pouvons pas capter l’ensemble des réformes qui ont été conduites au cours de ces deux derniers mandat », a dit le ministre.

Amara Somparé indique que les lecteurs trouveront dans ce magazine un large éventail des différentes réformes et des politiques de développement engagées par le président Alpha Condé. « Aucun effort ne sera ménagé pour informer, éclairer et mettre à la disposition du public une information de qualité », a-t-il rassuré.

Egalement présent à cette à cette cérémonie, le ministre d’Etat, ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique, par ailleurs ancien président du Conseil d’Administration de l’OGP, a salué la qualité de ce magazine. Sanoussy Bantama Sow a félicité aussi les actuels dirigeants de l’Office Guinéen de Publicité pour les réformes qu’ils ont engagées et qui ont permis de changer l’image de l’OGP.

Sanoussy Bantama Sow, ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique

« En feuilletant ce journal, je ne vais pas parler du contenu parce qu’il y a certaines personnes, même si tu dis que ça c’est blanc, ils ne diront que c’est noir. Donc, je ne rentre pas dans le contenu ; mais, la qualité du magazine, ça prouve éloquemment que l’OGP a changé. Que l’OGP s’est inscrit dans la vision du chef de l’Etat. J’ai eu l’occasion de manger là-bas et je sais les difficultés qu’on a rencontrées. Je ne veux pas réveiller les morts, mais l’OGP était géré comme une structure privée. Mais aujourd’hui, on se rend compte que c’est la révolution. Donc, je profite de cette occasion pour féliciter la direction de l’OGP », dit le ministre Bantama Sow.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin