Ibrahima Diallo, coordinateur des opérations du FNDC

Le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) ne participera pas à la manifestation appelée par l’UFDG et l’ANAD, le 25 novembre 2020. C’est Ibrahima Diallo, le coordinateur des opérations de cette coalition opposée à un troisième mandat pour le président Alpha Condé, qui l’a annoncé au cours d’un entretien avec un journaliste de Guineematin.com, ce jeudi 19 novembre.

L’activiste de la société civile précise que son camp travaille sur d’autres actions à mener très prochainement sur le terrain. « Le FNDC n’est pas concerné par cet appel à manifester, sinon on l’aurait mentionné dans leur communiqué. Nous travaillons sur d’autres chemins ; et, quand ce travail sera terminé, on fera part au public », a confié Ibrahima Diallo, joint au téléphone.

Cellou Dalein Diallo et ses alliés, qui revendiquent toujours la victoire à l’élection présidentielle du 18 octobre 2020, appellent leurs partisans à manifester le 25 novembre prochain dans tout le pays, pour exiger la libération de tous les opposants détenus et réclamer justice pour les personnes tuées lors des violences post-électorales. Parmi les 350 opposants incarcérés, figurent cinq responsables politiques dont quatre issus de l’UFDG.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin