1 850 kilogrammes de chanvre indien, c’est la quantité incinérée ce samedi, 21 novembre 2020, à Mamou. Organisée sur le site de Dounkiwal, la cérémonie a mobilisé les autorités administratives, communales, judiciaires et religieuses, ainsi que les responsables des forces de défense et de sécurité de la ville carrefour, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Cette quantité de drogue représente la somme des saisies effectuées par la police et la gendarmerie dans la commune urbaine et dans les sous-préfectures de Soyah et Ouré-Kaba, depuis le début de l’année 2020. Des actions salutaires aux yeux du procureur de la République près le tribunal de première instance de Mamou. C’est pourquoi Elhadj Sidiki Camara a tenu à féliciter et remercier les services de sécurité qui ont procédé à ces saisies.

 

« Nous sommes sur le site de Dounkiwal pour procéder à l’incinération de 1850 kg de chanvre indien, soit 2 tonnes. Ces saisies ont été effectuées depuis le 1er janvier 2020 par les forces de défense et de sécurité. Alors, je profite de cette occasion pour féliciter les forces de sécurité, parce que les saisies ont eu lieu grâce à leurs efforts conjugués. Nous remercions également toutes les autorités à tous les niveaux pour leur collaboration pour que la justice soit une réalité dans notre région. Vous savez, la drogue est la source de toute la criminalité que nous connaissons. Les coupeurs de route, les cas de viols, d’assassinats que vous connaissez, le socle de tout cela c’est bien la drogue. Tout le monde doit se lever comme un seul homme pour lutter efficacement contre ce fléau », a dit le magistrat.

 

Abondant dans le même sens, le gouverneur de la région administrative de Mamou, a exprimé sa satisfaction de voir l’incinération d’une telle quantité de drogue, tout en remerciant ceux qui ont possible cette activité. « C’est d’abord un grand plaisir d’être ici pour assister à l’incinération de cette quantité de drogue. Une substance qui fait du mal au pays, voire au monde entier. C’est l’occasion pour moi de remercier et féliciter les forces de sécurité, même la justice qui est la base de tout cela. C’est une chance pour nous que toute cette quantité de drogue soit saisie, car cette matière fait beaucoup de troubles dans le pays. En luttant contre ce fléau, le pays sera tranquille », soutient Amadou Oury Lémy Diallo.

 

De son côté, Elhadj Amadou Tidiane Diallo, maire de la commune urbaine de Mamou, a invité les citoyens à coopérer avec les services de sécurité pour traquer les vendeurs de la drogue. « Je demande la population de Mamou de coopérer parce qu’avec ce fléau, la délinquance ne fera que croître, si on n’arrête pas les vendeurs de ce stupéfiant », a dit l’autorité communale, qui demande également aux élèves « de s’éloigner de la consommation de la drogue » pour ne pas compromettre leur avenir.

De Mamou, Boubacar Ramadan Barry pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin