Rock Mark Christian Kaboré, candidat du MPP

C’est à 8 heures que le président burkinabè sortant et candidat à sa propre succession, Rock Mark Christian Kaboré, s’est acquitté de son vote au quartier Patte d’Oie. Après être sorti du bureau de vote, celui qui souhaite le suffrage universel des Burkinabès pour un second mandat a appelé ses compatriotes à ne pas faire preuve de paresse.

« Aujourd’hui, ce que je voulais simplement dire, c’est que je viens de poser un acte patriotique, un acte citoyen, celui de voter », a dit le candidat du MPP mouvement du peuple pour le progrès.

A ses compatriotes également le candidat sortant avait un message clair. « J’appelle tous les burkinabès, quelques soit leur tendance, à ne pas faire preuve de paresse. Il s’agit de la démocratie du Burkina Faso, du développement du Burkina Faso et il s’agit également de la paix dans notre pays. Donc, il est important que chaque Burkinabè aille voter et choisir celui qui guidera le pays demain. On a fait la campagne, chacun a parlé, c’est terminé ; et, aujourd’hui, on vote », a ajouté Rock Mark Christian Kaboré.

15 communes et 860 localités et villages exclus du vote

Ils sont 6 490 144 électeurs à avoir commencé à rallier les urnes depuis 6 heures du matin, à l’intérieur comme à l’extérieur du Burkina Faso, ce dimanche, 22 novembre 2020, pour faire un choix parmi les 13 candidats à la magistrature suprême du pays et environ 10 000 candidats et leurs suppléants issus de 126 partis, formations et mouvements politiques, et qui briquent les 127 sièges de députés. Au total, 21 155 kits de matériel (notamment les bulletins de vote et les procès-verbaux) ont été distribués pour les 21 155 bureaux de vote. Le budget de l’organisation de ce double scrutin s’élève à 90 milliards de francs CFA (13 millions d’euros).

Selon la CENI, 10 660 observateurs nationaux et internationaux sont déployés sur le terrain. Mais, à cause de l’insécurité provoquée par des attaques des jihadistes, parfois entremêlées de conflits intercommunautaires, (ayant fait plus de 1 200 morts depuis 2015), 6% des bureaux de vote ne pourront pas ouvrir. Ce sont principalement 15 communes (sur les 351 du pays) et 860 localités et villages situés notamment dans les régions du Sahel et du Centre-nord qui sont exclus du processus électoral.

Burkina Faso, voici la liste des bureaux de vote

A suivre !

De Ouagadougou, Abdoulaye N’koya Sylla, envoyé spécial de Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin