La pandémie du coronavirus qui frappe la Guinée depuis mars 2020 est en phase d’être vaincue. La réduction drastique du nombre de contaminations dans le pays est le résultat des efforts conjugués du gouvernement et des partenaires au développement, dont la société RUSAL, à travers le CREMS de Kindia. Les efforts du personnel de ce Centre de Recherche en Epidémiologie, Microbiologie et Soins Médicaux, financé par le géant russe, commencent à être récompensés. Trois d’entre eux ont reçu des prix à l’occasion d’une cérémonie organisée par la structure Katala 224, ce samedi 21 novembre 2020, à Conakry, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Après Ebola, le CREMS de Kindia, financé par RUSAL, est en train de s’illustrer dans la prise en charge des personnes atteintes du coronavirus. Et, ce travail commence à être reconnu sur le plan national. Lors de sa 4ème édition de remise de distinctions aux personnalités qui se sont distinguées au cours de cette année par la qualité de leur travail, la structure événementielle Katala 224 a décerné des prix à trois employés de ce centre. Ces médecins sont récompensés pour leurs efforts dans la lutte contre la pandémie de Covid-19.

Madame Haba Elise Koïvogui, présidente de la commission d’organisation de Katala 224

Selon madame Haba Elise Koïvogui, présidente de la commission d’organisation de Katala 224, c’est à travers une expertise d’un cabinet de sondage que les personnes primées ont été sélectionnées comme étant ceux qui font bouger la Guinée dans leur secteur d’activité. « L’année 2020 a été une année spéciale, car la Guinée est touchée par le Covid-19 depuis le 12 mars 2020. Le gouvernement, sous l’impulsion du président de la République, fait tout pour juguler cette grave crise sanitaire. Cet espoir est permis grâce aux hommes et femmes qui travaillent nuit et jour pour vaincre la maladie. Ce sont des personnels d’hôpitaux, des pharmaciens, des policiers, des gendarmes, des sapeurs-pompiers, tous ont fait preuve d’engagement en prenant tous les risques pour nous sauver de cette pandémie. Cette année donc, le comité d’organisation Katala a décidé de célébrer ces héros », a-t-elle expliqué.

Victor Kpakilé Konomou, médecin-chef du CREMS de Kindia

Victor Kpakilé Konomou, médecin-chef du CREMS de Kindia

Très satisfait de cette reconnaissance, Victor Kpakilé Konomou, médecin-chef du CREMS de Kindia et l’un des récipiendaires du prix Katala, a dit que cette distinction le motive à travailler davantage pour servir sa nation. « Le CREMS, construit et équipé par la société RUSAL, a été inauguré en janvier 2015. Il a largement contribué à l’éradication de la pandémie d’Ebola. Je voudrais rappeler que le CREMS, en partenariat avec le ministère de la Santé, et l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire, participe pleinement depuis le premier jour, au programme national de lutte contre la Covid-19 en Guinée. Aujourd’hui, parmi les centres de prise en charge des malades de Covid-19, deux sont intégralement pris en charge par la compagnie RUSAL. Il s’agit bien du Centre de Recherche en Epidémiologie, Microbiologie, et Soins Médicaux (CREMS) et du Centre de soins multifonctionnels de traitement des maladies infectieuses à Fria. Le nouveau Centre médical avec un haut niveau de protection de personnel a été créé à base de l’hôpital existant du complexe de bauxite et d’alumine de Friguia se trouvant dans la préfecture de Fria. Ce Centre comprend une unité de maladies infectieuses isolée, un point de contrôle sanitaire pour le personnel médical, un observatoire, ainsi qu’une unité de soins intensifs. A ce titre, plus de 450 patients atteints de Covid-19 ont été traités avec succès dans ces deux centres ; et cela, grâce aux efforts conjugués entre agents guinéens et russes. Ça, c’est une fierté pour nous. Et ce prix nous galvanise et nous encourage à redoubler d’efforts afin d’éradiquer définitivement cette pandémie dans notre pays », a-t-il indiqué.

Dr Elena Kolomets, cheffe service médicale de RUSAL en Guinée

Abondant dans le même sens, Dr Elena Kolomets, cheffe service médical de RUSAL en Guinée, également récipiendaire du prix Katala a exprimé sa reconnaissance à la compagnie russe. Car, dit-elle, « c’est grâce à la compagnie RUSAL que les médecins russes et guinéens travaillent sans relâche à lutter contre cette maladie. A l’époque d’Ebola, on a créé notre premier centre CREMS avec un laboratoire hyper-performant. Et, le premier malade du Covid-19 en Guinée a été testé par notre laboratoire », s’est-t-elle félicité.

Papa Koly Kourouma, ministre d’Etat, ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement

Présent à cette cérémonie, le ministre d’Etat, ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, a salué l’organisation d’un tel événement. Selon Papa Koly Kourouma, il est toujours bon de célébrer ceux qui s’investissent pour le développement de la Guinée. « Nous savons tous que la pandémie du coronavirus a frappé de plein fouet le pays. Il y a des femmes et des hommes qui ont mouillé le maillot. Il y en a qui pensent que célébrer ces personnes est à saluer et est à accompagner. Mes salutations vont tout d’abord à vous qui avez été sur le terrain sans relâche, et qui avez permis de sauver bon nombre de vies.

Merci aux partenaires qui ont accompagné les bonnes volontés et surtout merci à l’agence qui organise cet événement. Je prends la parole ici pour reconnaître et saluer les efforts de ces personnes qui se sont battues sans relâche et qui continuent de se battre pour sauver des vies. Mes pensées vont aux personnes qui sont encore alitées et à qui je souhaite prompt rétablissement. Mes pensées vont également à ceux qui sont tombés sous le coup de la maladie, que Dieu ait leurs âmes au paradis », a prié le ministre.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin