Devant une foule compacte de parents, amis et collaborateurs, le député Mamadou Dian Barry, décédé le mercredi dernier, 18 novembre 2020, à Conakry, a rejoint sa dernière demeure hier, vendredi, dans son village natal de Nyigué (Sogoroya)dans la Commune rurale de Saré Kaly, située à près de 15 km au Nord-Est de la commune urbaine de Télimélé, a constaté Guineematin.com, à travers son envoyé spécial.

Un pari réussi par le leader de l’UPR, Elhadj Ousamne Bah, par ailleurs ministre d’Etat conseiller à la présidence de la République et camarade de promotion du défunt.

A Nyigué, la dépouille mortelle du parlementaire, drapée des couleurs nationales, a été accueillie par une foule inconsolable de parents et amis avec les tous honneurs. L’imposante délégation qui l’accompagnait était composée outre du Président de l’UPR, l’organisateur principal des obsèques, Elhadj Ousmane Bah, les membres de son parti, venus de toute la Guinée, le 2ème Vice-président de l’Assemblée nationale, Honorable Fodé Soumah, et de plusieurs députés, les imams, sages et notables de Sanoyah, préfecture de Coyah, (où le défunt s’était établi depuis cinquante ans et y a bâti entre autres une mosquée, une école, une unité industrielle), du Préfet de Télimélé, Amadou Sadio Diallo, des responsables du RPG Arc-en-ciel à Télimélé, du maire de la commune urbaine, des autorités administratives, politiques et religieuses de Télimélé, les forces de sécurité, massivement déployées…

Devant l’impressionnante mobilisation du gouvernement et de l’Assemblée nationale, au nom de la famille, le doyen Saliou Barry, a exprimé sa sincère reconnaissance, et demandé à tout le monde de pardonner leur fils prodige.

« Ici à Njigué, Elhadj Mamadou Barry, est perçu comme un véritable modèle. Un fils prodige. Il nous a construits une moquée, clôturé le village en grillage, assuré l’impôt pendant plusieurs années, sans oublier ses nombreuses et régulières interventions auprès de chaque famille quand il s’agit des affaires sociales. C’est à Saré Kaly qu’il a commencé l’école, et a été pour tout le monde, une référence de par son courage, son ouverture et sa disponibilité à contribuer au développement local. Voilà que c’est lui qui est couché devant nous ici et attend de rejoindre sa dernière demeure. A tous et à toutes, nous vous invitons de ne pas l’oublier dans vos prières. A son ami et camarade d’université et son compagnon politique, Elhadj Ousmane Bah, merci très sincèrement à vous pour avoir permis le retour du corps auprès des siens et merci à toutes ces délégations qui vous accompagnent, merci aux autorités à tous les niveaux. Puisse Dieu vous en être reconnaissant et qu’il accorde le Paradis à notre frère, Mamadou Dian Barry », a dit cet enseignant à la retraite, en sanglot.

De son côté, en sa qualité de représentant du Président de l’Assemblée nationale, l’Honorable Fodé Soumah, a tenu à transmettre le message de condoléances du Parlement avant de souligner les solides relations de camarade de promotion qui existaient entre eux à travers la promotion Mao.

Elhadj Amadou Oury Diallo, secrétaire général de la ligue islamique préfectorale de Télimélé

Le secrétaire général de la ligue islamique préfectorale de Télimélé, Elhadj Amadou Oury Diallo a salué la mobilisation des autorités depuis Conakry et les populations avant de remercier l’engagement des députés et surtout du leader de l’UPR. Ce qui a permis le rapatriement du corps à Ley Legguel. Elhadj Amadou Oury Diallo a rappelé le rôle combien important que jouait le défunt pour la préfecture de Télimélé. Le chef religieux a exhorté l’assistance à formuler des prières pour le repos de l’âme du disparu et l’encrage de la paix en Guinée.

En clôturant cette pluie d’hommages, Elhadj Ousmane Bah a rappelé les liens très forts qui ont existé entre lui et Elhadj Mamadou Dian Barry avant d’exprimer le souhait que sa famille et tous ses proches continuent le même élan.

« Une fois encore merci pour les honneurs et pour l’accueil. Comprenez que c’est toute la Guinée qui est là et toutes ses autorités sont présentes à côté de vous pour partager ce deuil. Je représente ici le Chef de l’Etat, le Pr Alpha Condé et l’Honorable Fodé Soumah, le Président de l’Assemblée nationale. Nous sommes porteurs d’un même message de condoléances et de consolation pour les populations de Télimélé et la famille de notre regretté ami, Elhadj Mamadou Dian Barry, avec lequel nous avons partagé une vie d’un demi-siècle. Au nom du Président de la république qui nous a mandatés et au nom de l’UPR, la formation politique que je dirige, nous vous présentons nos sincères condoléances. Barry Dian, comme nous l’appelions, était un modèle de personnage. Depuis l’université nous étions ensemble et je peux dire jusqu’à son dernier souffle. Peu de personnes étaient au courant des réalisations qui ont été énumérées à son actif. Il en a fait beaucoup d’autres, et, en tant qu’ami, voire confident, j’en suis témoin de beaucoup de ses interventions. Nous pouvons dire que lui, il a rempli son devoir, il reste le nôtre. Il y a quelques semaines précisément un (1) mois 4 jours, il était là en mission de la nation. C’est d’ici qu’il est tombé malade. Et personne ne pouvait imaginez qu’en quelques jours, nous serions ici autour de sa dépouille mortelle… Puisse Dieu nous permettre de mériter sa confiance qui a toujours existé entre nous. Pour le reste, prions pour que le Dieu le très Haut lui accorde le Paradis. Amine ». C’est sur ces notes très pathétiques que la dépouille mortelle a été conduite à la mosquée, construite par le défunt pour les dernières prières et bénédictions, suivies de son enterrement.

Chimiste de formation, Elhadj Mamadou Barry, fonctionnaire et haut cadre de l’Etat, homme d’affaires, industriel et homme politique, a vu ses efforts couronnés par son élection à l’Assemblée nationale, en mars dernier, sous les couleurs de l’UPR, dont il est l’un des membres fondateurs. Il était le Secrétaire de la Commission des mines et de l’industrie de l’Assemblée nationale. Il laisse derrière lui, trois veuves et enfants dont cinq filles. Pour l’éternité, il repose à côté de ses parents au cimetière de Nyigué. Paix à son âme. Amine !

Abdallah BALDE, envoyé spécial de Guineematin.com à Télimélé

Tél : 628 08 98 45

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin