Depuis quelques jours, l’affaire d’un détournement présumé de 200 milliards de francs par la ministre de l’Enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’emploi, madame Djenab Nabaya Dramé, fait couler beaucoup d’encre et de salive en Guinée. Cette affaire baptisée « Nabayagate » par la presse nationale a même poussé le gouvernement Alpha Condé à faire une sortie laconique pour se solidariser, démentir et brandir des menaces contre les médias.

Mais, contre toute attente, la jeunesse du RPG arc-en-ciel (le parti au pouvoir) s’est démarquée de la ligne gouvernementale en demandant l’ouverture d’une enquête. Et, c’est cette position des jeunes du parti présidentiel que Lamine Kourouma, le secrétaire général de la jeunesse de la sous-section Kaporo-rails, a réitéré dans un entretien accordé à un reporter de Guineematin.com ce samedi, 28 novembre 2020.

Rencontré au siège du RPG arc-en-ciel (alors qu’il sortait d’une réunion des jeunes du parti), Lamine Kourouma a laissé entendre que leur communiqué n’est contre personne et ne vise pas à dire que la ministre Djenab Dramé est coupable du détournement qu’on lui reproche. Mais, précise ce jeune du parti présidentiel, le combat pour une bonne gouvernance commande qu’on laisse la justice faire son travail en toute circonstance. Car, dit-il avec insistance, l’honneur du RPG arc-en-ciel en dépend.

Lamine Kourouma, Secrétaire Général de la jeunesse de la sous-section Kaporo Rail

« C’est suite au communiqué que le gouvernement a fait passer avant-hier pour démentir le présumé détournement d’un membre du gouvernement. Nous avons estimé que ce n’était pas la bonne manière. Puisque quand quelqu’un est incriminé dans un tel problème, il faut laisser la justice faire toute la lumière. Nous avons estimé que l’honneur du parti en dépend, l’honneur de notre régime en dépend. S’il faut aider le président, il faut que nous soyons dans son esprit. C’est pourquoi, nous avons fait passer cette déclaration », a-t-il introduit.

Parlant du contenu de la déclaration, a précisé que la jeunesse du RPG arc-en-ciel tient à ce que la lumière soit faite dans ce dossier. « Nous avons clairement interpellé le président de la République de poursuivre ce qu’il a entrepris. Puisque dès après sa réélection, il a clairement dit qu’il est prêt à gouverner autrement ; et, ça, c’est pour lutter contre le détournement, assainir la gestion publique. C’est pourquoi, nous avons demandé au gouvernement de laisser le président continuer dans cet élan. Le communiqué n’est contre personne ; et, ça ne veut nullement dire aussi que la dame est coupable. Mais, pour l’honneur du parti, il faut que la lumière soit faite », a indiqué Lamine Korouma.

Pour le secrétaire général de la jeunesse de la sous-section RPG de Kaporo-rails, la sortie de la jeunesse du parti présidentiel a déjà fait tâche d’huile ; et, il assure qu’ils vont maintenir la pression pour que la lumière jaillisse dans cette affaire.

« Je crois que nous avons été entendus puisqu’hier dans le journal, le procureur a fait passer un communiqué. Il s’est auto saisi du dossier. Ça veut dire qu’on est entendu… Si la lumière n’est pas faite, nous allons toujours mettre la pression à travers des dénonciations pour que la lumière soit faite. Mais, en tout cas, on ne permettra plus maintenant que notre régime soit sali. Je peux le dire sans risque de me tromper, l’idée est partagée par la majorité des cadres du parti. Puisque depuis la déclaration d’hier, en tout cas, je n’ai pas reçu l’appel d’un cadre d’abord pour nous critiquer, pour condamner notre démarche. Tous ceux qui ont appelé pour intervenir ont tous apprécié », a ajouté Lamine Korouma.

Mohamed Doré pour Guineematin.com

Tél. : +224 622 07 93 59

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin