Comme annoncé précédemment, les élèves et étudiants de Guinée vont reprendre le chemin de l’école à partir du mardi prochain, 27 novembre 2020. Et, pour une rentrée des classes réussie, les responsables des établissements scolaire du pays son à pied d’œuvre. Dans certaines écoles de Conakry, on annonce que tout est déjà prêt. C’est le cas au lycée Léopold Sédar Senghor de Yimbaya et au complexe scolaire Nelson Mandela de Matoto où les responsables disent avoir pris toutes les dispositions pour une rentrée sans COVID-19.

Cette année, la rentrée scolaire aura lieu en pleine pandémie de COVID-19 en Guinée. Et, dans les écoles, on fait du respect des mesures barrières sanitaires la pierre angulaire de cette rentrée des classes.

A un reporter que Guineematin.com a dépêché dans son établissement hier, vendredi 27 novembre 2020, Elhadj Amara Balato Keïta, le proviseur du lycée Léopold Sédar Senghor de Yimbaya, a annoncé que son lycée se prépare à accueillir 1 942 élèves dont 375 filles.

Elhadj Amara Balato Keita, proviseur du lycée Léopold Sédar Senghor de Yimbaya

« Nous sommes fin prêts à recevoir nos apprenants et les professeurs en situation de classe. Les enseignants de mon lycée sont déjà en possession de leurs emplois du temps. Et, l’école s’est arrangée à trouver à chaque enseignant un cahier de préparation en attendant que le département de l’éducation nationale nous dote des fournitures scolaires. S’agissant de la rénovation, l’Etat a prévu de rénover tous les établissements AFRICOF ; d’ailleurs, c’est dans ce cadre que mon lycée a connu tout dernièrement la reprise de sa clôture qui se trouvait dans un délabrement total. Donc, l’école fera désormais le contrôle de tous les élèves, tout en veillant sur leur sécurité fondamentale… Pour ce danger mondial qu’est la COVID-19, je vous informe que mon établissement s’est préparé. Nous avons des kits sanitaires, accompagnés de savons et de chlore (pour le lavage des mains) installés dans tous les endroits de la cour de l’école. Une manière de vous dire que nous avons tous les ingrédients nécessaires pour freiner la propagation de ce virus mortel dans mon établissement. Et, nous avons été dotés d’une cuve d’eau par la Banque Mondiale. Cela reste encore un soulagement pour lutter contre cette COVID-19 dans mon lycée. Je vous apprends aussi que tout le personnel enseignant de mon école a été testé négatif à cette pandémie », a indiqué Elhadj Amara Balato Keïta.

Du côté du complexe scolaire privé Nelson Mandela de Matoto, le niveau des préparatifs est presque le même. Le proviseur, Amara Camara, rassure que tout est déjà prêt pour une bonne rentrée des classes.

Amara Camara, proviseur du complexe scolaire privé Nelson Mandela

« Nous sommes déjà prêts pour cette rentrée. Tout le corps enseignant est en possession déjà des emplois du temps et des fournitures scolaires. Nous avons refait la peinture du bâtiment du complexe, les tables-bancs ont été réparées comme ça se doit. L’assainissement de la cour de l’école, des classes et des bureaux se fait tous les tous les jours… Toutes les dispositions sont prises contre cette pandémie de COVID-19 au sein de mon établissement. Nous avons déjà de nombreux kits sanitaires que nous allons installer partout dans la cour de l’école. Et, élèves comme enseignants vont porter obligatoirement leurs bavettes. Nous avons soumis nos enseignants au test de COVID-19 ; et, au finish, ils en sont tous sortis négatifs. Donc, sachez que nous sommes fin prêts pour accueillir cette rentrée scolaire 2020-2021 », a indiqué le proviseur Amara Camara.

Léon Kolié pour Guineematin.com

661 74 99 64 / 629 88 37 75

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin