Les manifestations de contestation de la réélection du président Alpha Condé à un troisième mandat se poursuivent en Guinée, notamment à l’initiative de l’ANAD et l’UFDG qui continuent de réclamer les « vrais résultats » et la reconnaissance de la victoire de leur candidat, Cellou Dalein Diallo, à l’élection présidentielle du 18 octobre dernier.

Dans une déclaration publiée ce samedi, 28 novembre 2020, l’ANAD et l’UFDG annoncent une journée ville morte le jeudi prochain, 03 décembre. Ils ont également profité de leur sortie pour dénoncer les détournements des deniers publics par l’entourage du président Alpha Condé, faisant allusion au dernier cas en date qui porte sur une affaire de détournement de 200 milliards de francs guinéens dans laquelle la ministre de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle est citée…

Guineematin.com vous propose, ci-dessous, l’intégralité de cette déclaration :

L’ANAD et l’UFDG remercient les guinéens et guinéennes pour leur participation active à la manifestation Pacifique du 25 novembre 2020 qui a muté en ville morte à Conakry du fait de la militarisation à outrance de notre capitale qui lui a donné l’allure d’une ville en guerre.

L’ANAD et l’UFDG invitent les populations du grand Conakry à continuer les manifestations en observant une journée ville morte le jeudi 03 décembre 2020 pour exiger :

1 – le respect de la vérité des urnes du scrutin du 18 octobre 2020 ;

2 – la libération des prisonniers politiques ;

3 – la justice pour les victimes de la répression des partisans et alliés du véritable vainqueur de l’élection du 18 octobre 2020 ;

4 – l’arrêt des expropriations et persécutions des opérateurs économiques nationaux ;

5 – le remboursement immédiat et intégral des sommes détournées dans les ministères de l’enseignement technique et professionnel, de l’agriculture et de la santé ; ainsi que

6 – l’arrêt des intimidations et menaces orientées contre les journalistes d’investigation qui ont révélé ces détournements.

Après le 03 décembre, de nouvelles actions déjà envisagées seront annoncées.

Pas de recul !

Conakry, le 28 novembre 2020

L’ANAD et l’UFDG

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin