Comme annoncé précédemment, les élèves et les enseignants guinéens ont repris le chemin de l’école ce mardi, 1er décembre 2020. Ils entament ainsi une nouvelle année scolaire qui démarre plus tard que d’habitude, en raison des bouleversements causés par la pandémie du coronavirus. Mais, au lycée-collège Africof de Sonfonia, dans la commune de Ratoma (Conakry), cette rentrée scolaire n’a pas pu être effective. Et pour cause, l’établissement n’a pas encore de tables-bancs pour recevoir les élèves.

Les élèves du lycée-collège de Sonfonia ont été surpris lorsqu’ils sont arrivés à l’école ce mardi matin. Ils ont constaté qu’aucune des 26 salles de classe de l’établissement ne dispose de la moindre table-banc. Une situation qui s’explique par le déménagement de cette école, qui était en rénovation l’année dernière, explique son proviseur, Moussa Kaba.

Moussa Kaba, Proviseur du lycée-collège Africof de Sonfonia

« Il y a un engouement par rapport à la reprise. Tous les professeurs programmés sont là, les élèves aussi sont venus, mais seulement on n’a pas de tables-bancs d’abord. Cela est dû à notre déménagement de Foula Madina pour ici, le bâtiment que l’État a eu à rénover pour nous. Nous avons 26 salles de classe ici, et chaque salle devrait recevoir 30 tables-bancs. Tout ce que je pourrai dire aux élèves, c’est de prendre notre mal en patience dans la mesure où l’homme n’est bien que chez soi. Nous étions dans un bâtiment privé où l’État dépensait énormément. Je suis en contact avec mes chefs hiérarchiques, on vient de me dire que les tables-bancs sont en route, donc nous sommes à l’attente », a dit monsieur Kaba.

Mamadou Diouldé Barry, élève en classe de Terminale sciences Sociales

Face à cette situation, les élèves ont dû rentrer chez eux, avec un sentiment de désolation chez certains. « En venant à l’école, je pensais que les cours allaient reprendre aujourd’hui, mais je trouve que ce n’est pas le cas. Ça me fait un peu mal, parce que l’examen se prépare dès le jour de la rentrée des classes. C’est ce qu’on nous dit très souvent. Mais on va patienter en espérant que les choses vont rapidement rentrer dans l’ordre pour qu’on puisse commencer les cours », a dit Mamadou Diouldé Barry, élève en classe de Terminale sciences sociales.

Alpha Amadou Bah, élève en classe de 10ème année et porte-parole des élèves du lycée-collège Sonfonia

De son côté, Alpha Amadou Bah, élève en classe de 10ème année et porte-parole des élèves du lycée-collège Sonfonia, exhorte l’Etat à agir très rapidement pour résoudre ce problème. « Nous demandons à ce que l’État nous aide à recevoir les tables-bancs dès aujourd’hui pour que dès demain, nous puissions commencer les cours. Je demande aussi à tous mes camarades, même s’il faut porter les anciennes tenues, de venir suivre les cours », a lancé cet élève.

A noter que le reporter de Guineematin a rencontré certains responsables de la direction communale de l’éducation (DCE) de Ratoma sur les lieux. Mais, ces derniers n’ont pas souhaité se prononcer sur cette situation.

Mohamed Doré pour Guineematin.com 

Tel: +224 622 07 93 59

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin