Entamé il y a quelques jours, le processus d’orientation des bacheliers de la session 2020 est émaillé de difficultés. Des bacheliers rencontrés par un journaliste de Guineematin.com se plaignent du site Gupol et craignent que beaucoup d’entre eux ne puissent pas s’orienter cette année.

Le 30 novembre dernier, le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a lancé le processus d’orientation des élèves admis au baccalauréat unique, session 2020. Comme d’habitude, la plateforme Gupol a été ouverte pour permettre aux bacheliers de faire leurs choix en ligne. Mais depuis ce jour, beaucoup d’entre eux n’arrivent toujours pas à s’inscrire sur le site. C’est le cas du bachelier Elhadj Oumar Baldé, rencontré dans un cyber café, en haute banlieue de Conakry.

Elhadj Oumar Baldé, bachelier

« Dans un premier temps, lorsque j’ai essayé de m’inscrire, j’ai constaté que mon centre d’examen ne figurait même pas sur la liste. C’est quand je suis revenu le lendemain que j’ai trouvé que le problème est résolu, donc j’ai pu accéder à l’étape de paiement des frais. Mais aujourd’hui encore, je suis au cyber depuis 7 heures du matin et il est 13 heures, impossible de faire mes choix. J’ai pensé d’abord que c’est un problème de connexion, c’est pourquoi j’ai contacté un frère qui vit en France pour qu’il m’aide à partir de là-bas. Mais lui aussi n’a pas pu m’inscrire. Il m’a rappelé pour me dire qu’il y a un problème au niveau du site. C’est en ce moment que j’ai su que le problème ce n’est pas la connexion », a expliqué le jeune homme.

 

Après plusieurs tentatives sans succès, Dounamou Yokpo Fodé, un autre bachelier, a quitté le centre-ville de Dubréka avec trois autres amis pour venir dans un cyber café situé à la Cimenterie. Hélas, ils n’ont pas pu trouver là aussi la solution à leur problème. « J’ai quitté Dubréka pour venir à la Cimenterie, parce que depuis le 30 novembre, je tente de m’inscrire avec mon téléphone Android sans succès.

 

Avec cette situation, et vu le délai donné par le gouvernement pour les inscriptions, je crains que beaucoup de bacheliers ne puissent pas s’orienter », a-t-il dit, déplorant le fait qu’il n’arrive toujours pas à joindre les numéros de téléphones laissés sur le site pour permettre de guider ceux qui rencontrent des difficultés.

 

Depuis le début de cette opération, Mamadou Yéro Diallo, informaticien et gérant du cyber café de la Cimenterie, a reçu de nombreux bacheliers. Après son constat, il estime que le site Gupol a besoin d’amélioration pour répondre à la forte demande.

« Depuis le début des orientations, j’ai reçu 50 bacheliers dans ce cyber. Au tout début, les inscriptions marchaient. Mais depuis le mardi 1er décembre, le site est presque inaccessible. Il y a beaucoup de problèmes qui sont récurrents : tantôt ça marche avec l’ordinateur et tantôt ça se coupe. Tu peux aussi payer les frais d’inscription sans qu’on ne confirme le paiement à temps. Certains peuvent créer leur compte sans avoir accès au site, d’autres aussi peuvent valider leurs choix mais avec les perturbations, ça se coupe sans que l’opération n’aille à son terme », explique cet information, tout en précisant que ce problème n’est pas nouveau.

 

« Chaque année, c’est la même situation qui se présente. Donc, ce n’est pas un problème de réseau, c’est plutôt le site qui a un problème. Dès qu’il y a beaucoup de visites à la fois, il commence à pétiller. Avec cette allure, si on n’améliore pas ce site, en rehaussant surtout son niveau pour qu’il s’adapte aux nouvelles technologies, j’ai peur que même les 50% des bacheliers ne puissent s’orienter », a dit Mamadou Yéro Diallo.

Selon le ministère en charge de l’enseignement supérieur, cette étape du processus des orientations des bacheliers s’achève le 10 décembre 2020.

Ismaël Diallo pour Guineematin.com

Tél. : +224 624693333

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin