Honorable Aly Kaba, président du Groupe parlementaire RPG arc-en-ciel

Dans un entretien avec un reporter de Guineematin.com hier, jeudi 03 décembre 2020, le Président du groupe parlementaire RPG-Arc-En-Ciel, l’Honorable Aly Kaba, a réagi aux propos de Cellou Dalein Diallo selon lesquels Alpha Condé n’a pas été félicité par Emmanuel Macron. Ce responsable de la mouvance présidentielle a également parlé des manifestations projetées par le FNDC le jour de l’investiture du président Alpha Condé, une éventuelle nomination de Dr Ousmane Kaba à la Primature, l’affaire du détournement de deux cent milliards de francs guinéens par une ministre d’Alpha Condé (dite Nabayagate), la persécution des forces de sécurité contre les citoyens du quartier Wanidandra.

Décryptage !

Guineematin.com : le 15 décembre est la date prévue pour l’investiture du président de la République. Le FNDC a appelé à une manifestation ce jour. Comment est-ce que vous réagissez à cela ?

Honorable Aly Kaba : cette structure de contre-nature qui se fixe comme objectif la défense de la Constitution de 2010 est complètement en porte-à-faux avec ses objectifs. D’ailleurs, cette structure n’a plus sa raison d’être. Ce ne sont que des trouble-fêtes. Je crois que l’acte le plus malheureux que cette entité serait tenté de poser, c’est de créer des troubles le jour de cette investiture. Tout acte de contre-nature qui serait posé ce jour serait perçu comme une provocation et traité en conséquence comme tel. Le Président de la République est une institution. Le jour de son investiture est une date spéciale qui n’a rien à voir avec un quelconque mouvement d’humeur. Quiconque tentera de faire des troubles ce jour fera face à la rigueur de la loi. C’est aussi clair.

Guineematin.com : à quelques jours de l’investiture du président de la République, les langues commencent à se délier sur d’éventuel locataire de la Primature. Et, l’opposant Dr Ousmane Kaba est cité parmi les personnalités pressenties à ce poste. Est-ce que c’est une volonté du parti au pouvoir ou une simple spéculation ?

Honorable Aly Kaba : je crois qu’il faut le mettre au compte de la spéculation ; et, ce n’est pas du tout la volonté du parti au pouvoir. Il faut savoir que la décision de nommer un Premier ministre relève exclusivement du pouvoir discrétionnaire du Président de la République. Maintenant, dire que Dr Ousmane Kaba est pressenti pour ce poste, je ne dis pas que ce n’est pas faisable mais ce n’est pas dans les priorités de notre parti. A la présidentielle du 18 octobre dernier, il y a eu 12 candidats dont lui-même, et celui présenté par le RPG/Arc-en-ciel, le Pr Alpha Condé, a remporté le scrutin dès le 1er tour. Je n’ai rien contre l’opposant Dr Ousmane Kaba, mais son arrivée à la tête de la Primature, s’apparente plus à de spéculations qu’à la réalité.

Guineematin.com : l’autre fait marquant l’actualité est cette lettre du Président Macron adressée au Pr Alpha Condé. Selon Cellou Dalein Diallo et certains de ses pairs, le Président français n’a pas félicité le Président Alpha Condé pour sa réélection. Que répondez-vous ?

Honorable Aly Kaba : M. Cellou Dalein Diallo devrait plutôt nous sortir les statistiques des lettres de félicitations qu’il aurait reçues après son auto-proclamation. Par apport à cette lettre de félicitation dont il est question, je crois qu’il faut savoir lire et comprendre le français. Quand on dit « adresse ses vœux de réussite à un Président élu », dites-moi où est la différence avec le terme « félicitation ». A moins que l’attachement et pour le plaisir des regards, il faut obligatoirement que la lettre soit frappée du sceau « FELICITATION ». Ce qui est sûr, le Président français a pris acte de la réélection du Pr Alpha Condé… Je rappelle qu’il appartient aux institutions nationales de proclamer ou non l’élection d’un Président de la République. La CENI a donné les résultats provisoires, la Cour Constitutionnelle a sorti son arrêt le 7 novembre et c’est le Président Alpha Condé qui a été déclaré vainqueur du scrutin dès le premier tour. Les observateurs nationaux et internationaux ont livré leurs points de vue et ont rendu public les rapports de leur observation sur la crédibilité et la transparence du scrutin. C’est l’essentiel.

Guineematin.com : certaines personnes vont jusqu’à remettre en doute cette lettre du Président Macron. Qu’en dites-vous ?

Honorable Aly Kaba : c’est ridicule ! Dans la diplomatie internationale, quel intérêt la Guinée a de fabriquer une lettre au nom du Président français. C’est de l’utopie. Ceux qui le disent n’ont pas les pieds sur terre. Je ne commente même cela.

Guineematin.com : l’actualité c’est aussi le dossier « NABAYAGATE ». On sait que le Président de la République a promis de gouverner autrement en moralisant l’utilisation des deniers publics. Il se trouve qu’un membre du gouvernement est accusé d’avoir détourné 200 milliards de francs. En votre qualité de Chef de la majorité, quelle est votre position ?

Honorable Aly Kaba : par apport à cette situation, l’Assemblée nationale était dans de très bonnes prédispositions pour ouvrir une information parlementaire pour mieux comprendre. Puisque nous en avons les prérogatives. Seulement, cet élan a été bloqué par l’engagement du parquet qui s’est saisi du dossier. Nous attendons que toute la lumière soit faite et que des résultats probants soient atteints. Il faut rappeler que l’engagement du Président de la République est total pour l’encrage du pays dans la bonne gouvernance politique, économique et financière. Les actes qu’il a posés en font foi et les textes votés par l’Assemblée nationale sont sans commentaires. La bonne gouvernance va avec la moralisation des deniers publics. Et, nous n’avons aucun doute là-dessus que la justice fera son travail.

Guineematin.com : certains disent que la présumée auteure de ce détournement a une société unipersonnelle à Paris. N’est-ce pas une piste très sérieuse ?

Honorable Aly Kaba : il faut dire ‘’prétendu’’ détournement jusqu’à ce que la justice se prononce sur le dossier…Moi, je pense qu’il appartient à la justice d’éclairer toutes les zones d’ombre. Il faut se méfier des commentaires qui n’ont pas de fondement.

Guineematin.com : le lundi passé dans la soirée, un policier a été tué par des inconnus à Wanindara. Depuis, les habitants subissent une décente musclée des forces de l’ordre avec tous les corollaires de violences ayant fait un mort. Quelle est votre réaction ?

Honorable Aly Kaba : c’est d’abord de présenter mes sincères condoléances aux familles des victimes. Et, je souhaite un prompt rétablissement aux blessés. Maintenant, par rapport à l’assassinant de cet agent des forces publiques, c’est un acte crapuleux, odieux et dangereux que je condamne avec la dernière énergie. Il n’était pas de nos habitudes d’enregistrer de tels comportements barbares dans notre cité. C’est pourquoi, il faut s’attendre à ce que les forces de sécurité travaillent de façon professionnelle à l’identification de ces assaillants qui veulent transformer ce quartier en une localité de non droit. C’est inadmissible. Ces meurtres, c’est des actes à relent terroriste. Il ne faut pas que cela continue dans notre pays. Maintenant, par rapport aux cris qu’on entend çà et là, il faut le déplorer. Il faut savoir que le rôle régalien de l’Etat, c’est de sécuriser tous les citoyens et leurs biens. Les populations doivent accepter d’aider à localiser les malfaiteurs où qu’ils se trouvent pour qu’ils n’aient aucun refuge dans nos habitations et nos localités. Puisque cette zone ne doit pas être exclue du territoire national. C’est important pour la sécurité intérieure de notre pays que des dispositions efficaces soient prises pour empêcher à ces assaillants d’avoir un refuge chez nous. Chacun doit accepter d’apporter sa contribution pour mettre hors d’état de nuire ces hors-la-loi qui veulent créer l’enfer pour les citoyens guinéens.

Propos recueillis et décryptés par Abdallah BALDE pour Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin