Détournement de 200 milliards : la ministre Zenab Nabaya Dramé boude son procès contre les 3 journalistes

Comme indiqué dans nos précédentes dépêches, le tribunal de première instance de Kaloum devait ouvrir ce mercredi, 16 décembre 2020, le procès que la ministre Zenab Nabaya Dramé a intenté contre les journalistes Moussa Moise Sylla, Ibrahima Sory Traoré et Youssouf Bhoundou Sylla. Mais, dès l’ouverture, le procureur a constaté l’absence de la partie civile et demandé que le dossier soit renvoyé, rapporte un journaliste que Guineematin.com a dépêché sur place.

Sur les 3 journalistes cités à comparaître dans cette affaire de diffamation portant sur un présumé détournement de 200 milliards de francs guinéens par la ministre Zenab Nabaya Dramé, deux (Ibrahima Sory Traoré et Moussa Moïse Sylla) se sont effectivement présentés au tribunal. Le troisième, Youssouf Bhoundou Sylla, a été représenté par Amadou Tham Camara, chef du bureau Guineenews à Conakry et président de l’AGUIPEL.

Pour sa part, la partie civile a brillé par son absence. Il n’y avait ni la ministre, qui a porté l’affaire au tribunal, ni son avocat.

Ainsi, dès l’ouverture, le procureur de la République a estimé qu’il n’y avait pas lieu de continuer à l’absence de la partie civile. « Madame la présidente, nous avons constaté l’absence de la partie civile qui a initié la procédure. Si madame Zenab Dramé est absente et elle n’est pas aussi représentée par son avocat, il serait impossible de statuer sur cette affaire. En matière de justice, il n’y a de fuite en avant. Si la partie civile qui a initié la procédure ne compare pas devant le tribunal pour entendre les déclarations, il n’y a pas de possibilité pour madame la ministre Zenab Dramé d’ester en justice contre les journalistes », a indiqué le procureur Seny Camara.

De son côté, la défense a souhaité que cette affaire soit déclarée nulle et de nul effet. Mais, le tribunal a finalement renvoyé le dossier au 22 décembre pour statuer sur la recevabilité de l’action de la partie civile et la tenue où non du procès.

Mamadou Bhoye Laafa sow pour Guineematin.com

Tél. : 622919225

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS