Kankan : un ivoirien échappe de justesse à un lynchage

L’acte s’est produit dans l’après-midi de ce mercredi, 16 décembre 2020, aux environs de 16 heures, dans la commune urbaine de Kankan. Un homme de nationalité ivoirienne ayant une forte somme d’argent en devise (20 000 dollars et 5 000 000 francs CFA) s’est présenté chez des cambistes de la ville avec l’intention de monnayer son argent en francs guinéens. 

Malheureusement, sur place, il a été traité de « trafiquant de faux billets » ; et, une foule surexcitée s’est jetée sur lui. Ils l’ont roué de coups et ont même failli le lyncher. Il a été sauvé de justesse de cette mort douloureuse par une brusque intervention d’une équipe d’agents de sécurité, a appris le correspondant de Guineematin.com basé à Kankan.

L’identité de cet homme (la victime de cette tentative de lynchage) n’a pas encore été rendue publique. Mais, selon les informations, il détenait un sac noir rempli d’argent. Et, c’est cette quantité d’argent qui a suscité la méfiance des cambistes qui l’ont présenté comme un trafiquant de faux billets.

« Il est venu dans le magasin de Kébé. Il s’est présenté comme un ivoirien qui est venu pour faire le change. Il fait sortir 20 000 dollars et 5 000 000 de francs CFA. Après vérification, il s’est avéré que ce sont de faux billets. Donc, on m’a appelé en tant de président, je suis venu intervenir. Les gens voulaient le tuer ; mais, j’ai appelé la police et on l’a mis à leur disposition », a expliqué Elhadj Mamady Diaby, le président de la chambre préfectorale du commerce de Kankan.

A croire ce responsable préfectoral du commerce de la capitale de la Haute Guinée, ce n’est pas la première fois que les cambistes se retrouvent face à une telle situation. Ils ont souvent été victimes d’arnaques de la part des personnes inconnues.

« Aujourd’hui, on a eu la chance ; sinon, on est souvent victime de ça. Maintenant, nous avons des appareils ici pour détecter les faux billets. En plus, pour celui qui connait les faux billets, dès que tu touches tu t’en rends compte… Les autorités doivent prendre leur disposition parce que chaque fois, on est victime d’abus de confiance ici. Ils doivent bien juger les gens que nous prenons ici », a demandé Elhadj Mamady Diaby.

Aux dernières nouvelles, la victime de cette tentative de lynchage se trouverait au commissariat central de police de Kankan.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS