Mamadi Condé, alias Madic 100 frontières

Mamadi Condé, alias Madic 100 frontières, un militant de l’UFDG qui est détenu depuis un mois environ à la maison centrale de Conakry, est gravement malade. Il a été évacué dans l’après-midi de ce samedi, 19 décembre 2020, à l’hôpital Ignace Deen, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes. L’annonce a été faite par maître Salifou Béavogui, membre du collectif des avocats de l’UFDG.

« Il n’y a pas six mois depuis que Madic a subi une intervention chirurgicale du bas ventre liée un peu à l’intestin, au Canada, selon ce qu’il m’a rapporté. Donc, c’est cette opération qui refait surface parce qu’il est sur place, il ne fait plus de mouvement. Donc, ce sont les douleurs de cette opération qui commencent à remonter. En plus de cela, il a de terribles maux d’oreilles qui remontent dans la tête. Donc, son état de santé est très fragile. Il vient d’être évacué à l’hôpital Ignace Deen, mais nous pensons que cela ne suffit pas. Le mieux, c’est de le libérer, le placer même sous contrôle judiciaire pour qu’il se traite. C’est quelqu’un qui n’ira nulle part », a déclaré l’avocat.

Arrêté au lendemain de la présidentielle du 18 octobre 2020, le guinéo canadien Mamadi Condé, plus connus sous le nom de Madic 100 frontières, a passé trois semaines à la Direction centrale de la Police Judiciaire (DPJ) avant d’être déféré le 26 novembre dernier à la maison centrale de Conakry. Il est poursuivi pour des faits de « menaces, injures, atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation, xénophobie, incitation à la révolte ».

Avant lui, quatre autres détenus politiques sont tombés malades à la maison centrale de Conakry au cours des dernières semaines. Trois d’entre eux : Thierno Ibrahima Sow, Mamadou Lamarana Diallo et Roger Bamba sont décédés à l’hôpital Ignace Deen. De son côté, Etienne Soropogui, président du mouvement Nos Valeurs Communes, a été reconduit en prison après une amélioration de son état de santé.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin