A l’instar de leurs coreligionnaires du monde, les fidèles chrétiens de Guinée vont célébrer Noël le 25 décembre 2020. Un moment de grande joie et de communion qui intervient cette année dans un contexte de crise sanitaire liée à la pandémie du coronavirus. Ce qui a amené d’ailleurs les responsables des églises à prendre des dispositions particulières par rapport à la célébration de cette fête. Rencontré par un journaliste de Guineematin.com, ce lundi 21 décembre, le Père Moïse Tenguiano, Curé de la paroisse Saint Augustin de Taouyah (en banlieue de Conakry) a expliqué comment se prépare cet événement dans cette église.

 

Pour la communauté chrétienne, Noël est une fête importante puisqu’elle célèbre la naissance de Jésus Christ. « Cette fête représente la naissance du fils de Dieu, Jésus Christ, qui vient partager la condition humaine, partager nos faiblesses. Donc Noël signifie que Dieu est avec nous, Dieu descend pour partager nos misères », explique Curé de la paroisse Saint Augustin de Taouyah, Père Moïse Tenguiano.

Père Moïse Tinguiano, premier responsable de la paroisse Saint Augustin de Taouyah

Selon lui, cette fête se prépare à deux niveaux dans son église : « elle se prépare sur le plan spirituel et celui matériel. Car ces deux choses sont importantes pour pouvoir bien accueillir le fils de Dieu ou encore le prince qui vient. Vous savez, quand vous voulez accueillir un responsable, vous prenez tout votre temps pour bien l’accueillir. Donc la préparation spirituelle, il s’agit de préparer nos cœurs pour la venue du fils de Dieu.

 

Une célébration qui consiste en même temps à célébrer le sacrément de la réconciliation, une manière pour nous de purifier le cœur des fidèles qui viennent accueillir le fils de Dieu. Concernant la préparation matérielle, bientôt nous allons recevoir des jeunes qui vont venir nettoyer et embellir l’enceinte de l’église et même l’alentour de la clôture », a indiqué le leader religieux.

 

Ces préparatifs seront marqués surtout par la pandémie de Covid-19 qui sévit depuis mars dernier en Guinée. Les responsables de cette église catholiques comptent faire respecter strictement les mesures barrières à l’occasion de la célébration de Noël. « Le gouvernement guinéen et les autorités sanitaires nous recommandent des gestes barrières simples pour se prémunir contre cette pandémie. Donc pour se faire, le 25 décembre, nous avons prévu 4 messes pour que les gens ne puissent pas être nombreux dans l’église en même temps et permettre à tout un chacun de prier librement.

 

La première messe sera faite en anglais à 7h30, la deuxième sera en français à 8h30, la troisième messe sera faite à 10h30 et la dernière sera faite le soir à 17h45. Nous avons également installé des kits de lavage des mains pour que chacun puisse se laver proprement les mains dans la cour et nous allons exiger à ce que tout le monde vienne avec son masque pour se protéger et protéger les autres. Donc il faut respecter les mesures barrières en ayant la foi. Car le fils de Dieu vient justement pour partager avec nous ce moment de douleur », conseille Père Moïse Tenguiano.

Malick Diakité pour Guineematin.com

Tél. : 626-66-29-27

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin