Noël : la « naissance du Christ » célébrée dans la ferveur à Kindia

A l’instar de leurs coreligionnaires du monde, les fidèles chrétiens de Guinée ont célébré vendredi, 25 décembre 2020, la fête de Noël, marquant la naissance de Jésus Christ. Ce moment de communion, de prières et de réjouissance intervient cette année dans un contexte de crise sanitaire liée à la pandémie du coronavirus, mais la « nuit de la nativité » a été célébrée dans la ferveur dans les églises et paroisses de la préfecture de Kindia, rapporte un des correspondants de Guineematin.com dans la ville des agrumes.

A travers des chants, des cantiques et des prières, les fidèles chrétiens de Kindia ont célébré la naissance du sauveur, celui qui est mort à la croix pour eux et pour l’humanité toute entière.

« Noël, c’est la naissance de christ. Le christ est né le jour du noël et c’est lui le prince de la paix, un sauveur envoyé pour sauver l’humanité », a confié le père Fabien Bourouma Camara de la paroisse Sainte Croix et Notre Dame de Kindia.

De son côté Pierre Ifono, pasteur de l’église protestante évangélique de Kindia, sise à Tafory, indique que cette fête demande de l’amour, de la paix et de la cohésion. Car, la naissance du Christ marque la réconciliation de l’Homme avec Dieu.

« Noël c’est la compassion exprimée de Dieu envers l’humanité en lui envoyant un sauveur. Et, le sauveur c’est Jésus. Donc, la naissance de ce Jésus, le grand sauveur, c’est la fête de Noël. Car, lorsque vous lisez les évangiles, la parole de Dieu, lorsque Jésus est né, même des anges ont fêté au ciel jusqu’à terre et sont allés voir les bergers dans les campagnes, dans les brousses pour leur annoncer qu’un sauveur leur est né.

Et, ce sauveur a pour cible le salut de l’humanité. C’est pourquoi, partout et chaque année, la fête de Noël est à l’origine de grande célébration. La renonciation avec Dieu est intervenue par la venue de Jésus. La bible dit qu’à cause du péché, l’homme était séparé de Dieu. Mais, Jésus est venu pour réconcilier Dieu avec l’humanité. Alors cette fête nous demande de l’amour, la paix et la cohésion », a dit le pasteur Pierre Ifono.

Avec des chants et des cantiques, Caimba Bath Schéba Ifono la naissance de son sauveur. Et, sa joie est grande ce vendredi. « Pour cette fête de noël, je suis contente. Je suis très heureuse parce que mon sauveur est né et il est venu pour mourir à la croix pour moi. Aujourd’hui, c’est sa naissance. Donc, je suis très fière, très contente ; et, je le célèbre, je le loue par des chants, des cantiques », a-t-elle confié.

De Kindia, Mohamed M’bemba Condé pour Guineematin.com
Tel : 628 51 88 88

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS