Discours de l’An : les suggestions et mises en gardes de Dr Zoutomou à Alpha Condé

Dr Edouard Zoutomou Kpoghomou, président du parti UDRP

A la veille de la traditionnelle adresse à la nation que le président Alpha Condé doit faire à l’occasion de la fin de l’année 2020, des voix s’élèvent pour dire leurs attentes par rapport au discours du Chef de l’Etat. Interrogé par Guineematin.com sur le sujet, ce mercredi 30 décembre, l’opposant Dr Edouard Zoutomou Kpoghomou a appelé à des décisions fortes allant dans le sens de la libération des prisonniers politiques et la restauration de la confiance dans le pays. Le président de l’Union Démocratique pour le Renouveau et le Progrès (UDRG) en a profité pour mettre en garde Alpha Condé contre les effets d’annonce et les actes isolés.

« Alpha Condé doit poser des actes qui vont dans le sens du renforcement de la confiance parce qu’à l’heure actuelle, il y a un déficit criard de confiance entre les Guinéens. Les gens ne se font pas confiance du tout. Surtout qu’on connaît les conditions dans lesquelles les élections se sont passées. Alors, si aujourd’hui il (Alpha Condé, ndlr) a l’effectivité du pouvoir qui ne lui donne pas la légitimité et la légalité, il faut bien le souligner, s’il a ça, il faut qu’il aille dans le sens de l’apaisement. Cela ne veut pas dire que les autres (l’UFDG et l’ANAD, ndlr) vont baisser les bras parce qu’ils ont toutes les preuves (de leur victoire à la dernière élection présidentielle, ndlr).

C’est un vol à ciel ouvert qui a été fait et nous restons dans cette logique. Maintenant il faut des gestes de bonne volonté. Il ne s’agit pas simplement de lancer des paroles à la volée pour dire qu’on veut la paix. Tout le monde veut la paix ; mais, la paix a des préalables. Si ces préalables ne sont pas présents, ça veut dire que l’offre n’est pas sincère. Donc, je souhaite qu’Alpha Condé fasse en sorte que les uns et les autres retrouvent leur confiance.

Nous, nous insistons sur la libération des prisonniers politiques puisque dans le cas de notre pays, on n’aurait même pas eu besoin de poser des actes allant dans ce sens. On ne peut pas prendre les gens et les foutre en prison simplement en raison de leur opposition à un 3ème mandat. Alors, si on est dans un régime de démocratie, c’est comme ça que cela doit se faire. Et même si Alpha libère aujourd’hui les prisonniers politiques, pour moi, ça sera dans l’ordre normal des choses.

Je dirai simplement qu’il est en train de prendre conscience de ce qui se passe, car ce sont des actes qui auraient pu être posés depuis très longtemps. Et de toutes les façons, un acte isolé, à mon avis, ne fera pas l’affaire parce qu’il y a toute une série de problèmes ou bien de questions qu’il faut résoudre. On ne peut pas prendre simplement une question dans l’isolement et essayer de la résoudre pour prétendre avoir résolu tout le palier », a fait savoir Dr Zoutomou Kpoghomou.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS