Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG

Ils sont nombreux aujourd’hui à penser que l’UFDG est en train de sombrer. En effet, le principal parti d’opposition du pays, qui revendique toujours la victoire de son candidat à la présidentielle du 18 octobre 2020, traverse actuellement une situation difficile : de nombreux responsables et militants de la formation politique sont incarcérés, son siège et ses bureaux sont fermés et gardés par des agents des forces de défense et de sécurité.

Mais, ce n’est pas l’avis de Cellou Dalein Diallo, le président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG). Dans un entretien qu’il a accordé à Guineematin.com, l’ancien Premier ministre de Lansana Conté a assuré que son parti se porte très bien et qu’il garde encore toutes ses forces.

« Ceux qui pensent que l’UFDG est en train de sombrer se trompent. Vous avez vu notre capacité d’organisation. C’est à moins de 30 jours de la dernière élection présidentielle qu’on a décidé d’y participer. On a mis en place une organisation efficace, déployé dans chaque bureau de vote des représentants. Et, on a pu disposer des résultats réels dans la nuit du dimanche au lundi. C’est une grande force ça. Vous avez suivi mon parcours à Faranah, Kissidougou, Guéckédou, Macenta…

Les Guinéens nous font confiance et les militants sont déterminés. Ce n’est pas parce que nos bureaux sont arbitrairement fermés, occupés par les agents des forces de défense et de sécurité que le parti va sombrer. La force du parti, c’est le nombre de militants, c’est l’engagement, la détermination, le désintéressement de ses militants. La force du parti, c’est la discipline, la capacité de mobilisation et le poids électoral. Et ça, ça reste intact », a laissé entendre l’opposant.

Malgré les difficultés actuelles, le président de l’UFDG soutient que sa formation politique va poursuivre le combat jusqu’à l’atteinte de ses objectifs. « Notre priorité, c’est de lutter contre la dictature, lutter pour le respect de la vérité des urnes et le respect des droits humains, et pour qu’il y ait la paix dans la justice. Ce combat, les militants de l’UFDG sont déterminés à le mener et on le mènera jusqu’au bout », a dit Cellou Dalein Diallo.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com
Tél. (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com