Dr Moussa Oriya Keïta

C’est un conseiller communal apparemment sidéré par la gestion du maire Elhadj Koumba Sékou Magassouba, qui a annoncé la nouvelle au lendemain de la session ordinaire du conseil communal de Siguiri. Dr Moussa Oriya Keïta a laissé entendre que le maire de la commune urbaine s’est livré à « une délinquance financière » en détournant un montant de 15 milliards de francs guinéens. Un montant qui proviendrait du fonds de développement local (FODEL), rapporte le correspondant de Guineematin.com dans cette ville aurifère.

Selon nos informations, cette affaire de détournement se murmurait déjà dans les quartiers de Siguiri. Mais, rien de concret n’était encore sorti à la place publique. Mais, le 23 décembre dernier, des jeunes de la commune urbaine ont battu le pavé pour exiger des explications sur la destination de l’argent versé à la commune au compte du fonds de développement local. Et, n’ayant pas eu d’explications, ces jeunes ont commencé à demander le départ immédiat du maire Elhadj Koumba Sékou Magassouba de la tête de la commune.

La pression des jeunes était si intense que le conseil communal de Siguiri s’est vu dans l’obligation de tenir sa session ordinaire le 30 décembre dernier. Et, pendant ladite session, certains conseillers ont exigé de savoir la destination de l’argent alloué à la commune urbaine de Siguiri au compte du FODEL (Fonds de développement économique local).Mais, le maire Elhadj Koumba Sékou Magassouba aurait été incapable de justifier la sortie des 15 milliards de francs guinéens.

« Aujourd’hui, mon éducation familiale et religieuse m’oblige à rompre le silence et vous dire que la commune urbaine de Siguiri est mal gérée. Au cours de la session ordinaire tenue le 30 décembre 2020, nous avons assisté à une scène de théâtre dramatique. Je me suis posé les questions de savoir : comment on est arrivé à ce niveau de partialité dans la gestion de la chose commune ? Avec quelle audace on peut gérer les biens publics de la sorte ? De quoi on se sent fort pour arriver à une telle délinquance financière ?

Comment on peut, sans l’accord du conseil communal, partager entre amis et copains plus 15 milliards de francs guinéens destinés au développement de la commune urbaine de Siguiri ? Monsieur le maire de Siguiri et certains de ses collaborateurs ont eu l’audace, en ignorant les autres conseillers, de se livrer à une telle gestion calamiteuse et honteuse », a confié Dr Moussa Oriya Keïta, un conseiller à la mairie de Siguiri, élu sous la bannière du mouvement indépendant SIMA (Siguiri en marche).

Compte tenu de la gravité de la « calamité financière » qu’il dénonce, Dr Moussa Oriya Keïta a annoncé le 1er janvier 2021 sa démission du conseil communal de Siguiri. « Peuple de Siguiri, j’ai fait ce que je pouvais faire pour t’apporter le bonheur tant souhaité. Aujourd’hui, je suis incapable de te défendre, c’est pourquoi, à partir de cet instant, le 1er janvier 2021, je démissionne du conseil communal de commune urbaine de Siguiri », a dit le désormais ancien conseiller communal.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com