Dr Louncény Nabé, Gouverneur de la Banque centrale de la République de Guinée (BCRG)

Comme annoncé précédemment, le gouverneur de la Banque centrale de la République de Guinée (BCRG), Dr Louncény Nabé, est poursuivi en justice pour « abus de confiance et rébellion à la loi ». Son procès s’est ouvert ce lundi, 4 janvier 2021, devant le tribunal correctionnel de Kaloum. Après la fixation de la consignation, l’audience a été renvoyée au 25 janvier prochain, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

C’est en l’absence du prévenu que ce procès s’est ouvert. Le gouverneur de la Banque centrale ne s’est pas présenté au tribunal et ne s’est pas fait non plus représenter par son avocat. A l’ouverture de l’audience, consacrée à la fixation de la consignation, la parole est revenue tout d’abord à la partie civile. Maître M’Bomby Mara, un des avocats du plaignant Alsény Bangoura, gérant des établissements Alsény et associés, a proposé un montant d’un million de francs comme caution.

De son côté, le procureur Abdoulaye Israël Kpoghomou, a proposé un montant de 7 millions de francs. « Cette procédure, je la connais, elle a perduré. La victime a trop souffert. Elle n’a rien. Si cette affaire pouvait se poursuivre sans passer par la procédure de versement de la caution, j’allais vous demander de passer outre. Mais nous sommes obligés de nous plier aux exigences du législateur (…) Sur ce, monsieur le président, en ma qualité de représentant du ministère public, je requiers qu’il vous plaise de fixer le montant de la consignation à 7 millions de francs guinéens », a dit le procureur.

Finalement, le juge Boubacar Hafia Bah, a fixé le montant de la caution à 3 millions de francs et a renvoyé l’affaire au 25 janvier 2021 pour l’ouverture des débats.

Mamadou Bhoye Laafa Sow pour Guineematin.com

Tel : 622919225

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com