Avec un vieux camion citerne et une ambulance pour desservir les 27 quartiers de la commune urbaine de Kankan, l’unité de la protection civile s’est décarcassée l’année dernière pour venir en aide aux populations victimes d’incendie de la cité de Nabaya. Le dynamisme de l’équipe qui compose cette unité a permis à la protection civile de faire plusieurs interventions sur le terrain.

D’ailleurs, dans un bilan rendu public lundi dernier, 11 janvier 2021, le commandant de la protection civile a fait état de 91 sorties effectuées au cours de l’année. Le capitaine Adama Condé révèle également que ses hommes ont secouru 16 blessés et transporté 8 corps, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Kankan.

Selon les informations, du 1er janvier au 25 décembre 2020, le service de la protection civile de Kankan a été confronté à des incendies, à des manifestations sociales, à des cas de sauvetage, mais aussi à des fausses alertes dans les différents quartiers de la commune urbaine.

capitaine Adama Condé, commandant de la protection civile de Kankan

« En 2020, nous avons fait des sorties du 1er janvier au 25 décembre. Il y a eu des cas exceptionnels où nous avons 46 cas pour zéro blessé et malheureusement 1 décès. Il y a eu 19 fausses alertes. Les sorties de camions d’incendies il y a eu 67. L’ambulance, malgré qu’elle soit constamment en panne, est sortie pour des sept (7) cas d’accident de circulation, pour cinq blessés dont zéro décès. Il y a eu six (6) cas de sauvetage en puits ; malheureusement, les six personnes sont décédées. En couverture d’événements, il y a eu 7 cas dont 9 blessés. Couverture de manifestation, il y a eu 5 cas et un de mes officiers a été blessé », a indiqué le capitaine Adama Condé.

Cependant, ces sorties ont eu lieu dans des conditions difficiles. Car, l’unité de la protection civile est en manque criard d’équipe. Son seule ambulance est constamment en panne et son seul camion citerne est vétuste. C’est pourquoi, afin de mieux être apte à servir la population de Kankan pour cette année 2021, le commandant de la protection civile sollicite l’accompagnement de toutes les personnes de bonnes volontés.

« Nous sommes là pour la population de Kankan, nous sommes à leur service. Nous avons un problème d’engin. Il faut qu’on se dise la vérité, Kankan a 27 quartiers pour un si vieux camion, vous imaginez vous-même ! Voilà pourquoi je tends la main à tous les opérateurs économiques de nous venir en aide, pour qu’on puisse travailler la conscience tranquille », a dit le capitaine Adama Condé, tout en invitant les citoyens de Kankan à se méfier des incendies en cette période d’harmattan.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin