Les autorités de l’Université de N’Zérékoré ont réagi à la publication d’un article sur Guineematin.com, intitulé « Université de N’Zérékoré : les enseignants menacent d’aller en grève à partir du 18 janvier ». Même s’ils reconnaissent l’authenticité du document joint à cet article, les responsables universitaires assurent qu’il n’a jamais été question de déclencher une grève dans cette institution d’enseignement supérieur.

« A aucun moment, il n’a été question d’aller en grève à l’Université de N’Zérékoré. Il y a eu une réunion qui s’est tenue entre tous les travailleurs où il était question de se pencher sur certaines questions actualité, dont bien entendu les primes impayées et le retard par rapport aux subventions. A l’issue de la réunion, il a été dit de faire un document uniquement adressé au secrétaire général du syndicat de l’enseignement supérieur. Mais, c’est à notre fort étonnement et avec un cœur meurtri, que nous avons vu ce document à la place public, notamment sur le site Guineematin.com », a déclaré Alpha Oumar Baldé, chef service de relations extérieures et chargé de communication de l’Université de N’Zérékoré.

Pourtant, dans la note publiée par Guineematin.com, et qui est du secrétaire général de la délégation syndicale de l’Université de N’Zérékoré, il est mentionné que « si rien n’est fait » dans le sens de la satisfaction des 5 revendications des enseignants, ces derniers vont déclencher « une grève illimitée à compter du 18 janvier 2021 ». Mais, le responsable de la communication de l’institution d’enseignement supérieur soutient qu’il ne s’agit là que d’un simple malentendu.

« Ce que les gens ont dit, et ce qui est apposé sur le document, sont contradictoires. Il n’y a pas eu de menace de grève ici. A l’Université de N’Zérékoré, les cours vont bien. Et, croyez-moi, que les primes soient payées ou pas, que la subvention vienne ou pas, les cours vont continuer de la plus belle des manières ici. La certitude et la garantie ont été données par l’ensemble des enseignants. Donc, les enseignants de l’Université de N’Zérékoré ne sont ni de près, ni de loin associés à une quelconque grève », a dit M. Baldé.

Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin