Dans une déclaration publiée ce jeudi, 14 janvier 2021, le Groupe Organisé des Hommes d’Affaires de Guinée (GOHA) a appelé les commerçants et les personnes de bonne volonté à faire preuve de générosité envers les victimes de la fermeture prolongée de nos frontières. Comme on le sait, il y a plus de trois mois, quand il se battait contre les acteurs politiques et sociaux pro-démocratie, le régime Alpha Condé avait pris la décision unilatérale de fermer les frontières de la Guinée avec le Sénégal, la Guinée Bissau et la Sierra Léone.

Près de trois mois après l’élection présidentielle contestée, cette mesure est toujours en vigueur. Malgré les énormes pertes économiques qu’elle entraîne et son inopportunité, cette mesure est toujours en vigueur. N’ayant pour le moment réussi à faire entendre raison le pouvoir Alpha Condé, le président du GOHA, qui a récemment fait un tour à la frontière guinéeo-sénégalaise, fait appel à la générosité des uns et des autres pour secourir ces compatriotes.

Guineematin.com vous propose, ci-dessous, la Déclaration du GOHA

DECLARATION N° 002/GOHA/2021

Chérif Mohamed Abdallah Haïdara, Groupe Organisé des Hommes d’Affaires de Guinée

Suite à la fermeture prolongée des frontières guinéo sénégalaises, le GOHA constate avec amertume l’entêtement du pouvoir guinéen à maintenir ce statu quo, malgré la souffrance aussi bien des commerçants que des transporteurs bloqués aux frontières et, à ce jour, sont en manque des moyens de subsistance.

C’est pourquoi, le groupe organisé des hommes d’affaires (GOHA) initie une campagne de solidarité en leur faveur et en appelle à l’ensemble des commerçants et transporteurs pour exprimer leur solidarité à l’égard de leurs homologues bloqués aux frontières guinéennes avec le Sénégal, la Sierra Leone, la Guinée Bissau, et cela depuis près de quatre mois.

En rappel, le président du GOHA a effectué ces derniers jours un déplacement à la frontière guineo-senegalaise pour toucher la réalité du doigt.. Le constat sur place révèle que les conducteurs qui s’y trouvent avec les véhicules sont en manque de nourriture et de produits pharmaceutiques, pour ceux qui sont tombés malade.

En tout état de cause, le GOHA rend l’État Guinéen non seulement responsable de tout ce qui arrive physiquement et mentalement à ces compatriotes, mais également des pertes qu’ils subissent en termes des biens perdus par suite d’une fermeture prolongée et injustifiée des frontières.

Le GOHA s’engage à introduire une action en justice auprès des instances régionales et sous régionales afin que ces victimes des décisions impopulaires d’Alpha Condé soient rétablies dans leurs droits.

Pour cela, il est demandé aux commerçants, transporteurs et chauffeurs de bien remplir les fiches mises à leur disposition destinées à leur identification et à l’évaluation des dommages par eux subis.

Le GOHA profite de l’occasion pour remercier et féliciter les autorités sénégalaises à tous les niveaux pour les marques de solidarité et d’assistance à l’endroit de ces sinistres transporteurs et commerçants.

Le GOHA invite les membres des forces de défense et de sécurité guinéens intervenant au niveau des frontières, de cesser leurs actes de tracasseries qui ne font qu’aggraver la situation de nos compatriotes qui n’ont jamais souhaité vivre un tel calvaire. Si réellement la Guinée est une famille, c’est le lieu et le moment pour ces agents et officiers de traduire cela en actes concrets.

Le 14 janvier 2020

Chérif Mohamed Abdallah Haïdara

Président du groupe organisé des hommes d’affaires (GOHA)

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin