Des investisseurs étrangers souhaitent accompagner la Guinée dans l’organisation de la CAN 2025. C’est dans ce cadre que Gilles Dossa, président du Groupe Olouwafemi, séjourne actuellement en Guinée. Il a rencontré ce vendredi, 15 janvier 2021, les responsables du Comité d’Organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (COCAN) pour discuter sur cet éventuel partenariat, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

« Nous sommes là pour rencontrer entre autres les responsables du COCAN pour voir avec eux comment nous pouvons travailler ensemble, et mener à bien l’organisation de la CAN 2025. Ceci est fondamentalement l’une des raisons pour lesquelles je suis là », a expliqué M. Dossa, venu représenter un conglomérat d’investisseurs africains désireux de financer la réalisation des infrastructures qui permettront à la Guinée d’abriter la Coupe d’Afrique des Nations de football 2025.

Gilles Dossa, président du Group Olouwafemi

Si leur offre de financement est acceptée par les autorités guinéennes, ces investisseurs se proposent de terminer la réalisation des infrastructures nécessaires au moins une année avant 2025. « Après notre départ d’ici, nous mettrons en place une équipe pour rechercher activement les fonds qui pourront être gérés en dehors de l’ajustement structurel. Et ces fonds seront utilisés à bon escient dès cette année pour mettre en œuvre chaque volet du cahier de charge du COCAN. La réussite de notre mission serait l’effectivité de la réalisation des infrastructures et qu’on puisse finir les travaux au moins un an avant 2025.

C’est-à-dire que si en 2024 les objectifs sont atteints, le championnat et d’autres compétitions peuvent déjà être organisés sur ces infrastructures de manière à permettre à la Guinée de commencer à faire bouger sa jeunesse. Au-delà ça, ça peut donner l’occasion à chaque ville, d’organiser des compétitions intramuros pour pouvoir booster la jeunesse. C’est l’argent des investisseurs qu’on va mettre à la disposition de la Guinée pour faire le travail. Et, nous avons la foi que la Guinée sera dans le délai », a dit Gilles Dossa.

Cette rencontre avec le COCAN marque le début des discussions entre ce conglomérat et les autorités guinéennes. Et, avant d’aborder les aspects techniques de cet éventuel partenariat, le point focal du ministère de l’Economie et des Finances près du COCAN, rassure de la volonté de la Guinée de collaborer avec ces investisseurs.

Mohamed Lamine Sylla, Point focal du ministère de l’économie et des finances près du COCAN

« On vient d’écouter M. Dossa par rapport à son envie de faire venir des investisseurs en Guinée pour pouvoir accompagner le pays à organiser la Coupe d’Afrique des Nations 2025. À ce stade, il va entrer en contact avec les autorités pour pouvoir définir quels sont les canevas qu’il faut mettre en place pour pouvoir apporter le financement dont le pays a besoin pour la réalisation des infrastructures.

Son arrivée est à apprécier dans la mesure où il va tenter de nous apporter des financements. Parce que si jusqu’à aujourd’hui nous n’avons pas pu commencer la réalisation de certaines infrastructures, c’est parce que nous n’avons pas pu mettre en place tout l’arsenal financier qu’il faut pour pouvoir commencer la réalisation des infrastructures. Donc, quand un partenaire vient et qui a la capacité de nous apporter les financements nécessaires ou des personnes nécessaires pour nous apporter ces financements, il n’est que la bienvenue au niveau du COCAN », a dit Mohamed Lamine Sylla, tout en assurant que « la CAN aura bel et bien lieu en 2025 en Guinée ».

Mohamed DORÉ pour Guineematin.com

Tel: +224 622 07 93 59

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin