Les faits sont se produits Kondianakoro, une sous-préfecture située à 85 kilomètres du chef-lieu de la préfecture de Mandiana. Un couple de mendiants a été convoqué à la police avant-hier, mercredi 13 janvier 2021, pour avoir maltraité leur petit-fils, un garçon de 7 ans. En plus du guide des mendiants qu’ils ont fait ce petit garçon, le couple infligeait à cet innocent des sévices corporelles, a appris le correspondant de Guineematin.com à Mandiana.

Selon nos informations, les parents biologiques de ce garçon vivent à Siguiri. Mais, sa maman est la fille de ce couple de mendiants. Et, c’est pour prendre soin de ses grands parents que cet enfant a été envoyé à Kondianakoro. Malheureusement, en lieu et place d’une affection, ce garçon n’a bénéficié que de la cruauté de ses grands-parents.

« Nous avons été alertés par un citoyen de la situation de cet enfant. Mais, quand j’ai vu l’enfant avec des traces de fouet sur tout le corps, j’ai su qu’il est maltraité à la maison. Une fois dans sa famille, j’ai vu que la famille est un couple mendiants. Mais, l’enfant est le petit fils du couple. Cependant, on a vu qu’ils sont toujours violents. Même à notre présence, ils voulaient frapper le petit. Mais, comme j’étais accompagné par le commissaire de police, on les a conduits à la police et on a exigé la présence des parents de l’enfant. C’est le soir que son père biologique qui est à Siguiri est venu. Après un engagement écrit de prendre soin de l’enfant et de ne plus le laisser avec ce couple de mendiants, on a rendu l’enfant à son père biologique. Les gens ont intercédé pour qu’on libère le couple de mendiants. Donc, on a renoncé à les poursuivre en justice », a expliqué Sidiki Sangaré, le sous-préfet de Kondianakoro.

De Mandiana, Mamady Konoma Keita pour Guineematin.com

Tél. : 625 81 03 26

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin