L’Association pour la protection de l’environnement et la promotion du tourisme à Gaoual (APEPTG), appuyé par l’Union des ressortissants de Koumbia à Conakry, a procédé ce samedi, 16 janvier 2021, au lancement des travaux de reconstruction de l’école de Dyoty (Faghan), dans le District de Dara Bowé. La cérémonie s’est déroulée en présence du député uninominal de Gaoual, des populations de Koumbia, des autorités administratives, municipales et locales.

Ci-dessous, Guineematin.com vous propose le discours du Président de l’APEPTG, Abdallah BALDE, prononcé à cette occasion.

Samedi, 16 janvier 2021

Cérémonie de lancement des travaux de reconstruction de l’école primaire de Faghan (Dyoty)

Discours du Président de l’APEPTG

Honorable Fafa M’Bira Mané, Député uninominal de Gaoual et représentant du Président du Groupe parlementaire de la Majorité

Cher Elhadj Diakité, représentant la marraine de cette cérémonie

Madame la Vice-maire de Koumbia, Ramatoulaye Guedda Camara, la Présidente d’honneur

Commandant Fodé Diallo, Invité de marque

Monsieur le secrétaire général chargé de l’Administration de la préfecture de Gaoual, Lamine Condé

Messieurs les délégués de la Direction préfectorale de l’éducation de Gaoual

Monsieur le Sous-préfet de Koumbia, Alsény Diallo et les représentants des services déconcentrés, de défense et de sécurité

Monsieur le Premier Vice-maire de Koumbia, Mamadou Touré et les Conseillers qui l’accompagnent

Distingués Présidents de Districts de Koumbia

Vénérables membres de la Ligue islamique de Koumbia, les imams et les sages,

Populations de Koumbia,

Mesdames et messieurs, distingués invités

C’est pour moi, au nom de l’Association pour la protection de l’environnement et la promotion du tourisme, APEPTG, un insigne honneur doublé d’un immense plaisir de prendre la parole devant ces imminentes personnalités, pour vous souhaiter la bienvenue à cette cérémonie de lancement des travaux de reconstruction de l’école primaire de Dyoty à Faghan, dans la district de Dara Bowé, relevant de la commune rurale de Koumbia dans la préfecture de Gaoual. Ko sadhi mon, Ko tôli.

Mais avant, chers invités, distingués hôtes, l’APEPTG vous prie d’observer une minute de silence à la mémoire de notre regretté et bien aimé Préfet de Gaoual, Elhadj Souleymane Sow, décédé le 6 janvier à Conakry. (…) ! Merci et paix à son âme.

Ce samedi, l’APEPTG, ne vous parlera pas d’environnement ni de tourisme. Mais d’éducation, d’école et d’enseignement. Autrement dit de l’avenir et du devenir de notre communauté à travers ses enfants.
Cette date du samedi 16 janvier 2021, restera mémorable dans les annales de l’histoire de ce beau village de Dyoty qui, malgré ces potentialités agricoles et animalières reconnues, reste confronté très sérieusement à l’éducation de ses enfants.

En 2019, pour la petite histoire, l’APEPTG venait de bouler son programme de reboisement financé par l’Initiative présidentielle. Venue rendre visite au Président du District de Dara Bowé pour lui exprimer sa gratitude quant à sa participation à cette campagne, la délégation de l’APEPTG a été attirée par les ruines de l’école du village. Un édifice qui venait d’être totalement détruit par une violente tornade.

Très touchée, la délégation a décidé de partager les préoccupations du Président du district de Dara Bowé, Elhadj Saafa Diallo qui a exprimé la peine et le cri de cœur des populations de ce village pour reconstruire cette salle de classe de 70 élèves.

Si c’était facile de filmer, de prendre des images et de faire des interviews pour attirer l’attention des bonnes volontés, il n’a pas du tout été aisé de trouver la personne et l’institution indiquées pour accorder des ressources aussi importantes à notre ONG pour reconstruire cette école.

Grâce donc à notre frère et collègue de l’APEPTG, Cheick Ahmed Tidiane Mané, Ingénieur architecte et employé de la BICIGUI, la solution a été trouvée.

Il nous a été demandé de monter et de soumettre un projet de reconstruction de l’école à sa banque qui, dans le cadre de RSE (responsabilité sociétal et environnemental), finance chaque année, trois projets parrainés par ses travailleurs. C’est donc parmi une cinquantaine de projets, que celui qui nous réunit ici, a été sélectionné avec deux autres pour l’année en cours. Nous ne cesserons jamais de le remercier.

Ce présent projet de reconstruction de l’école primaire de Dyoty pour deux salles de classe et une direction comprenant deux bureaux, a été donc financé par la BICIGUI, à travers son programme « Opération Help 2 Help » pour une enveloppe de plus de 84 millions de francs guinéens.

Bien entendu que l’engagement et la participation de l’APEPTG et de la communauté bénéficiaire sont indispensables à sa réalisation.

Selon le programme validé par la Banque internationale de commerce et d’industrie de Guinée, BICIGUI, cette école sera reconstruite et inaugurée dans un délai de trois mois, à compter de la date de lancement des travaux. Donc, rendez-vous est donné en avril prochain pour faire la fête.

Faut-il le souligner, que dans son souci de créer le meilleur cadre possible pour ces jeunes enfants qui vont occuper ces salles de classe, l’APEPTG, a approché des bonnes volontés, contacté les autorités locales et plaidé pour l’équipement en table-bancs et bureautiques et la création d’un bloc de latrine pour un premier temps. Et plus tard penser à creuser un forage ou un puits amélioré aux enfants et clôturer l’école.

Sans surprise donc, l’APETG, à travers son coordinateur, a été informé des bonnes dispositions annoncées par la maire de Koumbia pour l’équipement de l’école et de la direction. C’est le lieu de les remercier très chaleureusement.

Pour notre part, nous vous prenons l’engagement de suivre et d’encadrer l’exécution des travaux dans le délai imparti et dans les règles de l’art.

Distingués invités, vénérables populations de Koumbia,

Comme vous pouvez le comprendre, le parrain de cette cérémonie, n’a pas pu faire le déplacement. L’Honorable Aly Kaba, le Président du Groupe parlementaire du RPG/ Arc-En-Ciel, a eu un empêchement à la dernière minute. Il s’est représenté par notre Député uninominal, l’Honorable Fafa M’Bira Mané qui, malgré ses charges, a activement participé à l’organisation de cette cérémonie et a tenu à être présent parmi nous. Il est ici avec la double casquette de Député uninominal de Gaoual et de Représentant du Chef de la majorité parlementaire.

Soyez assurés, qu’il est un interlocuteur sûr et valable sur lequel les braves populations de Gaoual peuvent compter pour les défendre à l’hémicycle. Qu’il en soit remercié.

A côté de lui, notre frère, le Commandant Fodé Diallo, une référence parmi les références, un bel exemple de réussite dont le parcours scolaire continue de nous faire rêver et d’inspirer. Malgré son agenda très chargé, il a tenu à être présent à cette cérémonie. Qu’il reçoive notre sincère reconnaissance.

Il y a le Secrétaire général chargé de l’administration de Gaoual, les cadres qui l’accompagnent, Monsieur le Sous-préfet de Koumbia et son staff, l’APEPTG, vous exprime toute sa gratitude.

A la mairie de Koumbia, propriétaire attitrée de cet édifice, que nous voulons beau et solide, merci pour le soutien et l’accompagnement. Nous disons merci à Monsieur le Maire, Elhadj Mamadou Saliou Kaltamba, aux Conseillers et aux Présidents de Districts.

A tous les invités qui n’ont pas pu faire le déplacement, nous sommes persuadés de votre engagement sans faille pour contribuer significativement à l’essor de l’éducation dans notre pays et de son développement. L’intention vaut l’action, nous dit l’adage. Nous vous remercions du fond du cœur.

Au Président du Conseil de District Dara Bowé, Elhadj Saafa Diallo, le plus heureux de nous tous ici présents et pour cause :

Il est le premier responsable de cette entité communale, fondateur du Secteur Dyoty, appelé aussi Faghan et sans doute l’un des Co initiateurs de ce projet, nous vous disons merci pour l’engagement et le soutien. Ces remerciements et ses félicitations vont à toutes les populations de Koumbia en général et celles de Faghan en particulier. Puisque construire une école, c’est fermer les portes d’une prison, a-t-on coutume de dire.

Aux ouvriers qui ont la chance de travailler dans ce chantier, vous avez-là une occasion rare de témoigner de votre engagement pour le devenir de nos enfants. L’APEPTG vous exhorte à un bon travail.

Enfin, pour terminer, l’APEPTG salue l’accompagnement constant des médias, notamment la radio rurale de Gaoual, la radio communautaire de Koumbia, l’AGP et Guineematin.com, résolument engagés dans la promotion de la bonne gouvernance et la lutte pour le développement durable dans notre pays. Aux sages et à tous imams, vos prières et bénédictions, sont essentielles pour le succès de l’APEPTG qui ne compte pas se limiter à la réalisation de cette école. Soyez-en remercié tous.

Pour l’APEPTG

Abdallah BALDE

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin