David Massah Zogbélémou, intronisé patriarche

Le bicéphalisme n’a pas pu être évité à la tête du patriarcat de N’Zérékoré. Deux semaines après l’intronisation de Goïkoya Lambert Zogbélémou comme patriarche de cette ville, son adversaire David Massah Zogbélémou a été également intronisé hier, lundi 18 janvier 2021, comme le successeur de son défunt père, Molou Holomo Hazaly Zogbélémou. La cérémonie a eu lieu au quartier Dorota 2, dans la commune urbaine, rapporte le correspondant de Guineematin.com à N’Zérékoré.

Si le maire de N’Zérékoré (accusé de soutenir David Massah Zogbélémou) n’a pas pris part à cette cérémonie d’intronisation, on notait tout de même la présence de son 1er vice maire, Bangaly Bayo. D’autres personnalités étaient aussi présentes sur les lieux, dont le conseiller politique du gouverneur de N’Zérékoré, Siba Koné ; le directeur général adjoint des affaires financières des projets Kaléta et Souapiti, Foromo Dénis Sagno ; le président du conseil régional des organisations de la société civile de N’Zérékoré, Amara Diabaté ; le patriarche de Beyla, Elhadj Vamougnè Donzo…

Les coordinations mandingue, Konia, Manon ainsi que la communauté Kissia à N’Zérékoré étaient également représentées à cette rencontre. Par contre, les sages, notables et chefs coutumiers des 10 sous-préfectures de N’Zérékoré, mais aussi d’autres sages influents comme celui de Kéréma, n’ont pas effectué le déplacement. Après son intronisation par ses partisans comme patriarche de N’Zérékoré, David Massah Zogbélémou a adressé un message à la population de la ville.

 

« Si je suis là aujourd’hui, ce n’est pas une usurpation. Je ne suis pas venu ici pour prendre la place parce que je veux le prendre. Mais, c’est mon feu père, le vieux Molou Holomo Hazaly Zogbélémou qui, sachant ce que nous avons fait ensemble, sachant tout ce qu’il avait comme projets que la population et le conseil des sages doivent achever, m’a choisi devant beaucoup de personnes pour être son successeur. Donc, quand je suis là aujourd’hui, c’est pour achever, le travail qu’il avait démarré. Donc, je vous prie chers concitoyens, d’être avec moi et de m’aider.

 

De me dire quoi que ce soit si je suis en train de dérouter, et je veux que nous soyons comme ça. N’Zérékoré, c’est pour nous tous. Soyons unis. Quand nous sommes unis nous les fils, nos enfants, nos neveux qui sont là en train de chômer, ils auront bientôt quelque à faire parce que les sociétés minières viendront les employer », a-t-il déclaré, ajoutant que N’Zérékoré doit servir d’exemple aux autres villes de la région forestière, comme Macenta, Guéckédou, Kissidougou, Beyla et Yomou.

 

C’est parti pour un bras de fer entre les camps de Goïkoya Lambert Zogbélémou et de David Massah Zogbélémou, qui se disputent le contrôle du patriarcat de N’Zérékoré. Reste à savoir qui des deux remportera la bataille.

De N’Zérékoré, Foromo Gbouo Lamah pour Guineematin.com

Tél : +224620166816/666890877

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin