Harrouna Barry

La nomination partielle du nouveau gouvernement d’Alpha Condé suscite des réactions ce mercredi 20 janvier 2021, à Kindia. La première liste de 16 ministres sur les 36 attendus, rendue publique hier soir, est diversement appréciée dans la ville des agrumes. Si certains saluent la décision du chef de l’Etat guinéen, d’autres la désapprouvent totalement. C’est le constat fait par un correspondant local de Guineematin.com, qui a interrogé quelques citoyens.

 

Décryptage !

 

Harrouna Barry, citoyen : « Avec cette première liste des membres du gouvernement, c’est la fin de l’espoir suscité par le slogan : gouverner autrement. Et, je suis sûr que la seconde liste va complètement enterrer cet espoir. Alpha et Kassory ne comptent que sur leurs intérêts politiques. Ils s’en fichent de la souffrance de nous autres. Ils ne font que se moquer de nous les citoyens. Mais, ils doivent quand même savoir qu’ils ont mis un tampon sur tous ceux qui seront dans ce gouvernement. Ils sont presque tous sales ».

Sekouba Sylla, enseignant à la retraite

Sékouba Sylla, enseignant à la retraite : « Moi, j’apprécie l’acte du président comme pour dire qu’on ne change pas une équipe qui gagne. Mais, je reste aussi sceptique parce que nous sommes en Guinée. On peut compter sur des gens et après on voit le contraire. Le président a eu confiance à ces hommes, j’espère qu’ils vont l’honorer et honorer également le peuple. C’est vrai, nous souffrons un peu mais on ne peut pas faire des omelettes sans casser des œufs. Si ça doit changer, il faut que ça change maintenant pour le bien du peuple. Moi, je suis content de la nomination de ces personnes, mais j’attends de les voir à l’œuvre. C’est au pied du mur qu’on reconnait le vrai mâcon ».

Moustapha Camara, alias Aslair

 

Moustapha Camara, alias Aslair, habitant du district de Komoya, dans la sous-préfecture de Damakanya : « cette liste gouvernementale est une provocation. Je ne vois pas de changement qui nous amènerait à se réjouir ce décret. Au contraire, je trouve que cette liste est une provocation et une insulte. Si je prends par exemple le cas de Zenab Nabaya Dramé, le président devrait attendre d’abord que la procédure judiciaire engagée contre elle (pour détournement de 200 milliards de francs guinéens) se termine. Si elle est blanchie dans cette affaire, il peut la reconduire sans problème. Mais, ce n’est pas ce qu’il a fait. On fait du n’importe quoi chez nous en Guinée. J’aime beaucoup Alpha, mais je suis déçu de son choix ».

Ibrahima Kaba, enseignant

Ibrahima Kaba, enseignant : « Pour composer ce gouvernement, Alpha a pris tout son temps. Donc, je lui fais confiance, car je pense qu’il va demander à ces ministres de mieux faire, comme il le souhaite. Pour le moment, rien n’est impossible. Tout est possible et jouable. Donc, ce n’est pas la peine de parler trop tôt ou faire beaucoup de bruit. C’est lui qui sait comment il veut gouverner autrement ».

Propos recueillis à Kindia par Mohamed M’Bemba Condé pour Guineematin.com

Tél. : 628518888

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin