Un mouvement de colère a éclaté hier soir, jeudi 21 janvier 2021, à Boké. Des citoyens sont descendus dans la rue pour manifester contre la gestion jugée opaque du fonds de développement économique local (FODEL) par la mairie de la commune urbaine, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

 

C’est aux environs de 21 heures que plusieurs jeunes ont pris d’assaut la route au niveau du secteur 400 bâtiments, dans le quartier Yomboya. Ils se sont servis de troncs d’arbres et de pierres pour ériger des barricades, avant de brûler des pneus sur la chaussée. Selon l’un des manifestants qui s’est exprimé sous anonymat, ils réclament ainsi plus de clarté dans la gestion de l’argent alloué à la commune urbaine de Boké dans le cadre du fonds de développement économique local (FODEL).

 

« Nous sommes là parce que nous avons constaté que le fonds FODEL est mal géré. La jeunesse a décidé de manifester pour exiger que les choses soient claires. On veut savoir qu’est-ce qu’ils ont fait de cet argent. Nous demandons à la commune de nous éclairer sur cette situation. Parce que ce fonds est venu pour le développement économique et social de la localité. Mais pour le moment, rien n’est fait dans ce sens. Il n’y a pas d’eau, pas d’électricité, on ne sait vraiment pas à quoi cet argent a servi », a-t-il déclaré.

 

Mais, cette manifestation a été de courte durée. La police est rapidement intervenue pour disperser les manifestants et dégager la route.

De Boké, Abdourahmane N’Diaré Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628-98-49-38

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin